rafraîchir naturellement sa maison

Comment rafraîchir naturellement sa maison sans climatisation en été ?

Comment rafraîchir naturellement sa maison sans climatisation en été ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Vous n'avez pas de climatisation pour cet été ? Pas de problème ! Découvrez nos 10 astuces très simples pour rafraîchir naturellement votre maison en cas de fortes chaleurs.

Canicule, forte chaleur… en été, la hausse des températures peut rapidement transformer l’intérieur d’une habitation en véritable fournaise. En pareilles conditions, on est souvent tenté d’installer un climatiseur.

Si l’utilisation d’un système d’air conditionné est évidemment efficace, ce type de machines consomment aussi énormément d’énergie. Des solutions permettent cependant de rafraîchir naturellement sa maison sans climatisation. Suivez le guide !

10 astuces pour rafraîchir naturellement sa maison​

1. Fermez vos portes et fenêtres en journée​ et empêchez la lumière de pénétrer

Si vous êtes équipé de volets, de rideaux ou de stores, fermez-les pendant la journée. En effet, la température extérieure est plus élevée que la température intérieure. C’est pourquoi il faut empêcher autant que possible le transfert de chaleur vers l’intérieur de votre habitation. En isolant votre maison de la lumière, vous la protégez aussi de la chaleur.

À défaut d’avoir des volets ou des rideaux, vous pouvez toujours improviser un système D. Vous pouvez par exemple recouvrir de grandes plaques en carton d’aluminium et les placer devant vos fenêtres. L’aluminium réfléchira la lumière et permettra de limiter la hausse de température intérieure.

2. Aérez votre habitation en soirée​

Une fois la nuit tombée, lorsque l’air est plus frais, ouvrez vos portes et fenêtres en créant un courant d’air

En outre, les fenêtres de l’étage permettront d’évacuer l’air chaud qui se serait accumulé en journée. C’est « l’effet de cheminée » !

isolation fenêtres

3. Limitez l'utilisation d'appareils électriques​

Les appareils électriques (four, plaques de cuisson, télévision, console de jeu, ordinateur…) produisent de la chaleur, qu’ils soient allumés ou en veille. Évitez donc de les utiliser en cas de forte chaleur et ne les laissez pas brancher inutilement. Vous réaliserez en plus des économies d’énergie !

>> Lire aussi : 50 conseils en énergie pour faire des économies

4. Réalisez l’isolation thermique de votre maison​

Que vous optiez pour l’isolation de votre toit ou de vos murs, l’isolation thermique de votre habitation vous préservera des écarts de température importants. De plus, elle vous aidera à réduire les déperditions énergétiques de votre maison.

Enfin, en isolant vos châssis et fenêtres, vous limitez également les pertes calorifiques (jusqu’à 15 %) et les courants d’air. Attention cependant à régulièrement aérer afin d’éviter que des problèmes d’humidité n’apparaissent !

>> Lire aussi : Isolation maison : que faut-il isoler en premier ?

Le saviez-vous ? Les matériaux isolants absorbent la chaleur en été et protègent du froid en hiver. Une mauvaise isolation est responsable de 20 à 25 % des déperditions thermiques qui s’échappent des parois de votre maison.

Vous entreprenez des travaux d’isolation pour votre maison ?

Obtenez en moyenne 12,5 % d’économies sur le coût de vos travaux grâce à l’achat groupé isolation de Wikipower !

5. Utilisez un rafraichisseur d’air

Le rafraichisseur d’air, plus économique et plus écologique qu’un climatiseur, permet de baisser la température jusqu’à 10 degrés. Facile à déplacer, il filtre, ventile et rafraîchit la pièce en aspirant l’air ambiant puis en l’humidifiant grâce à l’eau de son réservoir.

Vous n’avez pas de rafraichisseur d’air ? Un ventilateur placé devant un bac de glaçons ou une bouteille d’eau glacée fera tout aussi bien l’affaire !

Si vous ne désirez pas utiliser d’électricité du tout, vous pouvez aussi avoir recours à un brumisateur. En remplissant une ancienne bouteille de détergeant à spray avec de l’eau, vous pouvez aisément rafraîchir l’air de votre maison en vaporisant un peu d’eau à intervalles de temps réguliers.

6. Utilisez des ampoules LED​

Les ampoules à incandescence, comme les appareils électriques, émettent de la chaleur qui contribue à l’augmentation de la température ambiante. Remplacez-les par des ampoules LED (basse consommation) qui produisent la même lumière, mais diffusent moins de chaleur. Cela vous permettra en plus des économies substantielles d’énergie !

ampoule led

7. Utilisez les plantes comme climatiseur naturel

La pierre et le béton, matériaux privilégiés des terrasses et balcons, emmagasinent de la chaleur qui participe à l’augmentation de la température. Les plantes, grâce au phénomène d’évapotranspiration, gardent l’air de votre habitation frais et respirable.

En journée, la température des espaces ombragés est de 3 à 6 degrés moins élevée. En aménageant des jardinières, en plantant des arbres (au sud et à l’ouest) et en laissant grimper des végétaux sur votre façade, vous rafraîchissez l’atmosphère de façon naturelle.

8. Isolez votre toit à l’aide d’une toiture végétale​

Si votre toit est plat ou dispose d’une pente inférieure à 35°, une toiture végétalisée (ou toit vert) constitue une bonne solution d’isolation.

En plus de conserver la chaleur en hiver et de rafraîchir l’air en été, cette couverture végétale permet de réaliser des économies d’énergies en réduisant jusqu’à 25% les coûts liés à l’utilisation d’un climatiseur.

toit végétal

Le saviez-vous ? Parce que l’efficacité des panneaux photovoltaïques décroît lorsque la température augmente, la toiture végétale contribue à l’accroissement du rendement de votre installation solaire.

9. Profitez de la fraîcheur des pièces situées à l’est ou au sous-sol​

Si vous disposez d’un sous-sol aménagé, profitez de l’isolation thermique naturelle qu’offre cet espace enterré.

Les pièces situées à l’est (ou au sud-est) de votre habitation, quant à elles, ne sont touchées par les rayons du soleil qu’en matinée. Elles enregistrent donc des températures de 5 à 10° moins élevées qu’ailleurs.

10. Placez des draps humides un peu partout

Placez des draps mouillés sur le ventilateur, dans l’ouverture des portes et fenêtres (où il y a un courant d’air) et/ou sur votre terrasse augmentera la sensation de fraîcheur en rafraîchissant un peu plus efficacement l’air.

En outre, n’oubliez pas de ranger tous types de textile qui pourraient emprisonner la chaleur (les tapis, les couvertures en matières polaires, etc.).

À votre tour ! Comment allez-vous rafraîchir votre maison cet été ?

Vous voilà paré pour un été au frais sans « air co' » ! Cela vous permettra de réduire non seulement votre consommation d’énergie, mais aussi votre empreinte carbone.

Laquelle de ces astuces allez-vous mettre en place? En avez-vous d’autres pour rafraîchir naturellement votre maison sans climatiseur ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

Concours : gagnez une trottinette électrique

C’est la semaine de la mobilité et donc l’occasion d’opter pour un mode de transport plus respectueux de l’environnement. Pour cela, Wikipower vous offre une trottinette électrique !

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !