Ce que vous devez savoir sur le prix des pellets de bois

Ce que vous devez savoir sur le prix des pellets de bois

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Efficaces et durables, les granulés de bois ont bonne réputation. Sont-ils pour autant intéressants sur le plan financier ?

Vous avez acheté un poêle à granulés ou songez à le faire ? Voilà une bonne idée pour réduire vos dépenses de chauffage. Mais pour maximiser vos économies, profitez d’un prix du pellet attractif !

Pour faire le plein de conseils et de bons plans pour votre consommation d’énergie, abonnez-vous à la newsletter de Wikipower !

Le tarif des pellets dépend de nombreux facteurs

Au contraire du prix du mazout de chauffage, celui des granulés de bois est relativement stable. C’est logique : il est indépendant du marché mondial et des Bourses. Par contre, il varie en fonction de plusieurs éléments :

  • la qualité et la composition du produit ;
  • la provenance des granulés ;
  • le type de conditionnement ;
  • la quantité achetée ;
  • les frais de transport ;
  • la période d’achat des pellets.

Il existe ainsi des pellets premier prix qui, de l’extérieur, semblent une très bonne affaire. Malheureusement, la réalité est souvent tout autre. En effet, ils sont, en règle générale, issus de l’importation et susceptibles de contenir des substances chimiques ajoutées durant leur fabrication. Pourtant, nul additif (solvant ou colle) n’est normalement nécessaire, la forme et la dureté des granulés étant obtenues par compression.

Si, au départ, la tentation est grande de dépenser le moins possible, il est donc indispensable de vérifier la composition des produits avant d’en acheter afin de préserver l’environnement et votre santé.

>> Lire aussi : Avec quelle énergie vaut-il mieux se chauffer ?

La certification des pellets : la qualité a un prix

Habituellement, les pellets vendus sous le label de certification ENplus ou DINplus coûtent plus cher. Cependant, ils permettent de réaliser des économies à long terme, notamment en raison de leur meilleur rendement.

Investir en vaut donc la peine, d’autant plus que des granulés de mauvaise qualité peuvent encrasser votre chaudière ou votre poêle et ainsi causer une panne. C’est pourquoi la plupart des fabricants de ce type d’installations imposent l’usage de pellets certifiés.

Concrètement, la certification offre deux garanties :

  1. Une production conforme et contrôlée par un organisme indépendant ;
  2. Le respect de la norme européenne 14961-2. Celle-ci est particulièrement importante car elle indique les caractéristiques des pellets permettant d’évaluer leur qualité. Parmi elles figurent notamment leur taille, leur taux d’humidité ainsi que leur pouvoir calorifique inférieur (PCI). Pour rappel, le PCI correspond à la quantité de chaleur dégagée lors de la combustion, sans tenir compte des calories contenues dans la condensation de l’éventuelle vapeur d’eau.

Malheureusement, les labels de certification font parfois l’objet de fraudes, des producteurs ou des vendeurs en faisant usage alors que leurs produits ne sont pas conformes. Pour ne pas être victime d’une telle pratique, n’hésitez pas à demander à l’entreprise le certificat émis par l’organisme certificateur. Cette précaution vous semble exagérée ? Détrompez-vous ! Les sacs arborant uniquement le logo DINplus ou ENplus n’offrent aucune garantie. Ils doivent en effet également indiquer le numéro de certification du producteur, celui-ci pouvant être vérifié sur le site internet de l’organisme délivrant les certificats.

En bref, comparer les prix des différents fournisseurs, c’est bien, mais à condition de considérer également la qualité du produit !

L’évolution du prix du pellet

L’APERe, l’Association pour la Promotion des Énergies Renouvelables, tient régulièrement à jour un tableau indiquant l’évolution des prix de l’énergie. Reprenant ceux pratiqués ces cinq dernières années, il permet de constater que le coût des pellets a très peu fluctué.

L'évolution du prix du pellet de janvier 2012 à avril 2017

« Évolution des prix de l’énergie achetée par les ménages ces 5 dernières années. Valeur à monnaie courante. » Source CREG, SPF économie ; Graphe APERe.

Sur ce graphique réalisé par l’APERe, il est clair que les granulés de bois constituent une source d’énergie abordable. En effet, le gaz naturel coûte plus cher et, depuis fin 2016, le gasoil de chauffage également.

Le prix d'un sac de pellets en Belgique et le prix en vrac

En Belgique, les consommateurs peuvent commander du pellet de différentes manières :

  • soit par tonne en vrac (solution idéale si vous disposez d’une chaudière à pellets et d’un silo) ;
  • soit par sac de 10 kg ou de 15 kg (solution idéale si vous disposez d’un poêle).

Si vous préférez le conditionnement par sac, sachez que les stations-service et grandes surfaces vous autorisent à en acheter le nombre de votre choix. Par contre, les distributeurs de pellets imposent généralement une livraison par palette. Celle-ci comprend souvent 65 pièces dans le cas de sacs de 15 kg et une centaine lorsque les sacs pèsent 10 kg. Pour connaître la formule la plus intéressante, il n’y a pas de secret. Il faut réaliser une comparaison.

En moyenne, il faut compter 4,50 € pour un sac de 15 kg et pour une palette de 65 sacs, entre 235 et 295 €. À savoir que les tarifs sont dégressifs : plus vous commandez une quantité importante, plus le prix de la palette (et donc du sac) diminue.

Comparatif du tarif du pellet (en novembre 2017)
Offres sur le marché belgeQuantitéCoût de la palette*Prix par tonne
Offre 165 sacs de 15 kg285 €292 €
Offre 272 sacs de 15 kg267 €247 €
Offre 365 sacs de 15 kg287,30 €295 €
Offre 42 tonnes de pellets en vrac –276 €
Offre 52 tonnes de pellets en vrac  –308,46 €

*Tarifs des granulés de bois sans promotion.

Le tarif dépend de la qualité du pellet mais aussi de la marge du prestataire. En effet, un prix élevé ne garantit pas toujours un excellent produit. Fiez-vous donc plutôt aux caractéristiques des granulés (calibre, pouvoir calorifique, taux d’humidité, certification…) afin de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix. De plus, vérifiez toujours si la livraison est incluse ou non dans le prix et sous quel délai vous recevrez votre commande.

Le pellet coûte-t-il plus cher que le bois (bûches) ?

Selon le PanoraBois 2017 réalisé par l’Office Économique Wallon du Bois, environ un quart des Wallons utilisent le bois comme source d’énergie dans leur logement. Dans le détail, les habitants du sud du pays consomment annuellement 134 000 tonnes de pellets. Au regard des 353 700 tonnes de bûches, cela peut sembler modeste. Pourquoi une telle différence ?

Prix par tonne du pellet

« Prix unitaires et tendances d’évolution sur base du taux de croissance annuel moyen (TCAM) des principales énergies achetées par les ménages – Juin 2017. » Source : APERe

Nul doute que seule l’ambiance chaleureuse offerte par les poêles à bois ne suffit pas pour expliquer le succès des bûches. Leur prix y est en effet sous doute pour quelque chose puisqu’il est compétitif par rapport à celui des autres combustibles de chauffage. La preuve en est avec ce nouveau graphique réalisé par l’APERe. On y découvre qu’en juin 2017, pour une même quantité d’énergie délivrée, un stère de bûches (33 cm, bois sec) coûtait 4 c€/kWh TVAC, contre 4,6 c€/kWh TVAC pour le pellet en vrac et 5 c€/kWh TVAC pour le pellet en sac.

En bref, à l’achat, les bûches sont moins chères mais les avantages du chauffage aux pellets restent séduisants : un poêle à pellets offre un rendement élevé, en plus d’être très simple d’utilisation, notamment grâce à son allumage automatique. Sans oublier que l’évolution du prix des pellets est plutôt favorable ! Elle est en effet à la baisse depuis ces cinq dernières années.

Quand acheter son pellet ?

Trouver des pellets pas chers, c’est possible, mais nous ne pouvons pas vous promettre que ce seront les meilleurs.

À moins que vous choisissiez le moment propice pour refaire votre stock. Certaines périodes de l’année sont en effet idéales pour profiter d’un prix du pellet attractif et d’un produit de qualité. C’est par exemple le cas de l’été car, en juillet et en août, la demande est moins forte et donc les tarifs des sacs sont plus bas. Une fois les granulés de bois achetés, il suffit de les conserver dans un endroit sec et ventilé afin d’éviter tout désagrément.

De plus, lors de votre commande, rappelez-vous qu’acheter en grande quantité permet de diminuer le prix par palette. Vous payerez donc moins cher et ne tomberez jamais à court de combustible de chauffage !

Envie de réduire vos factures d'énergie ?

Découvrez les achats groupés d’énergie de Wikipower et faites jusqu’à 345 € d’économies !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

[Communiqué de presse] Le Brabant wallon : champion en économies sur les factures d’énergie

Depuis plusieurs années, les communes de Rixensart, La Hulpe et Chaumont-Gistoux s’associent à la
plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé annuel d’électricité verte
et de gaz. Sur l’ensemble du territoire belge, les 3 communes du Brabant Wallon se hissent en haut du
podium pour leur participation record : 1 ménage sur 5 inscrits à Rixensart et La Hulpe et près d’1
ménage sur 8 à Chaumont-Gistoux.

[Communiqué de presse] Des villes et communes belges aident leurs habitants à économiser 50% sur le prix de l’énergie

Cette année, neuf villes et communes s’associent à la plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé d’électricité verte et de gaz. Disponible jusqu’au 23 décembre, l’offre du 2ème semestre 2020 proposée aux habitants de Rixensart, La Hulpe, Chaumont-Gistoux, Genappe, Seraing, Tournai, Thuin, Braine-le-Comte et Ganshoren bat tous les records en proposant d’économiser aux citoyens en moyenne 300 euros sur leur facture d’énergie.

[Communiqué de presse] Se chauffer au gaz coûte plus cher aux Wallons

Cet hiver, plus besoin de tergiverser : se chauffer au gaz est une des solutions les plus économiques. Oui, mais pas partout. 239,29 euros : c’est la différence entre la facture annuelle de chauffage d’un ménage wallon et celle d’un ménage flamand, à consommation identique !

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !