les panneaux photovoltaiques en wallonie sont toujours rentables

Panneaux photovoltaïques : toujours rentables en Wallonie ? Nous avons fait le calcul.

Panneaux photovoltaïques : toujours rentables en Wallonie ? Nous avons fait le calcul.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Installer des panneaux solaires photovoltaïques en Wallonie, est-ce toujours rentable ? Avec la fin des mécanismes de soutien et l’application d’un tarif prosumer, la question est légitime. Malgré tout, l’investissement reste particulièrement intéressant. Calculs, témoignages, conseils : découvrez les économies que vous feriez en produisant votre électricité.

Installer des panneaux pour produire son électricité solaire ou pas ? Telle est la question pour de nombreux ménages wallons. Il y a quelques années, les certificats verts constituaient encore un argument séduisant pour investir dans une installation photovoltaïque, mais ce mécanisme de rémunération n’existe plus.

De plus, avec l’introduction du tarif prosumer (contraction entre « producteur » et « consommateur »), de nombreuses personnes se demandent si installer des panneaux solaires sur leur toit a encore économiquement du sens.

Balayons tous ces doutes en calcul ! Car oui, une installation photovoltaïque est toujours formidablement rentable en Région wallonne, et il serait bien dommage de s’en priver.

Sommaire

Bénéficiez de -10 % sur l’achat de vos panneaux solaires grâce aux achats groupés de Wikipower ! Découvrez vite vos avantages.

Rappel : qu'est-ce que le tarif prosumer ?

Il était une fois un prosumer insouciant...

Durant de nombreuses années, les propriétaires wallons de panneaux solaires ne payaient les frais de réseau que sur la différence entre kilowattheures prélevés et kilowattheures injectés, grâce au compteur qui tourne à l'envers. Concrètement, cela signifiait que si vous préleviez par exemple 10 kWh, mais que vous réinjectiez 6 sur le réseau, vos frais d'utilisation du réseau n'étaient calculés que sur la différence des deux — soit 4 kWh — au lieu de l'être sur les 10 que vous aviez effectivement prélevés.

... Quand soudain, le Régulateur wallon décida de répartir les coûts de réseau.​

En 2017, la CWaPE, régulateur wallon de l'énergie, a annoncé qu'elle mettra en place en 2020 un "tarif prosumer" destinés aux propriétaires de panneaux photovoltaïques. Le but de ce tarif est clair : faire en sorte que les prosumers participent aux frais d'utilisation du réseau pour leur prélèvement effectif. Cela permettra ainsi de les répercuter de façon plus équitable pour tous. Il avait déjà été instauré en Flandre en 2014.

Et les intrigues politiques se succédèrent sans fin...​

Ce nouveau tarif devait donc entrer en application dès le 1er janvier 2020. Cependant, le Gouvernement wallon s'y est opposé et a tenté dereporter cette date de 5 ans. Après plusieurs phases de négociations fin 2019, les deux parties se sont accordées pour repousser la mise en application du tarif de 4 mois (au 1er mai 2020), afin de poursuivre les discussions. La CWaPE ayant bel et bien tous les droits en matière de tarification, il ne faisait plus de doute que le tarif prosumer serait maintenu à l'issu de la période de sursis.

Le prosumer voit enfin le dénouement de l'histoire

Au 1er mai 2020, le Gouvernement wallon s'est finalement mis d'accord in extremis sur toutes une série de mesures d'accompagnement. Celles-ci devront permettre de contrebalancer les effets du tarif prosumer sur les ménages pendant une période de 5 ans. En attendant de mettre en place les détails, la CWaPE a repoussé une ultime fois la mise en application du tarif prosumer au 1er octobre 2020.

Et c'est ainsi que le prosumer autoconsomma heureux et longtemps son électricité

Le 1er octobre 2020, le tarif prosumer est finalement entré en application. Même si le Gouvernement wallon n'a pas pu le repousser, il a mis en place une séries de mécanismes de compensation pour contrebalancer ce tarif durant plusieurs années : une prime couvrant entièrement la redevance pendant deux ans, une plus réduite pour les deux années suivantes, une autre pour les installations domotiques, et une denière pour l'installation du compteur intelligent.
Previous
Next

Quelles sont les embûches financières que le prosumer rencontrera ?

Le tarif prosumer varie selon le gestionnaires de réseau de distribution (GRD). En principe, il devrait représenter une charge supplémentaire annuelle se situant entre 300 et 400 euros (voir exemple de la CWaPe) à partir de 2024. En effet, rappelons que le tarif sera remboursé à 100 % pour 2020 et 2021, et à hauteur de 54,27 % en 2022 et 2023.

Les propriétaires de panneaux devront choisir s’ils préfèrent la formule proportionnelle (dépendant de la quantité brute d’électricité prélevée) ou bien la formule capacitaire (dépendant de la puissance nette de l’installation)

Notons que si le prosumer choisit la formule proportionnelle, il devra installer un compteur double flux (ou intelligent). L’installation coûte 150 euros. Pour rappel, ce type de compteur permet de calculer la quantité effective d’électricité prélevée et celle qui est injectée sur le réseau, contrairement au compteur qui tourne à l’envers qui, lui, ne montre que la quantité nette consommée sur le réseau.

Calculez la rentabilité des panneaux solaires

Moins de subsides, plus de factures… Et la rentabilité des panneaux dans tout ça ? Comment s’assurer d’un bon retour sur investissement ? Et surtout, comment calculer tout cela ? 

Méthodologie de calcul

icon 1 vert
icon 2 vert
  • Ensuite, il faut évidemment tenir compte du coût d’investissementCombien vous coûtera votre installation photovoltaïque ? Pour une production moyenne, il faut compter entre 6.000 et 7.000 euros, mais ce montant peut varier selon l’installateur, la qualité des panneaux, leur puissance, etc. En outre, n’oubliez pas d’ajouter les frais de maintenance dans votre calcul. Il est probable que vous devrez remplacer l’onduleur après 15 ans, par exemple.

>> Lire aussi : Prix d’un panneau solaire en 2021 : combien ça coûte en Belgique ?

icon 3 vert
  • Un autre critère important est la durée de vie vos panneaux. En général, elle se situe entre 25 et 30 ans.
icon 4 vert
  • Veillez à déterminer la puissance de vos panneaux. C’est un paramètre qui joue pour estimer le tarif prosumer.
icon 5 vert
  • Ensuite, la question à vous poser est la suivante : quelle est la productivité annuelle de vos panneaux et quel sera votre pourcentage d’autoconsommation de cette production ? Selon des paramètres assez techniques, ces informations différent d’un cas à l’autre. Le mieux est encore de demander de l’aide à votre installateur pour estimer ces données.
icon 6 vert
  • En soustrayant votre autoconsommation de votre consommation annuelle, vous pourrez ainsi estimer la quantité d’électricité que vous prélèverez sur le réseau chaque année.
icon 7 vert
  • Selon la Région où vous habitez et le fournisseur par lequel vous passez, calculez le montant de vos factures annuelles d’abord sans panneaux, puis avec panneaux. La différence entre les deux constitue le montant des économies que vous faites par an.
icon 8 vert
  • Vous devriez désormais être en mesure d’estimer après combien d’années vous aurez rentabilisé vos panneaux. Il suffit pour cela de diviser le montant total de votre investissement par le montant annuel de vos économies.
Notons que cette méthodologie ne tient pas compte de l’indexation des prix, ni des fluctuations du marché de l’énergie. Néanmoins, ces paramètres ne changent pas drastiquement l’issue des résultats, et vous devrez déjà pouvoir vous faire une bonne idée de la rentabilité de vos panneaux photovoltaïques.

Un exemple pratique en Région wallonne, incluant la "taxe" prosumer

Voici un petit exemple pratique pour mieux visualiser le calcul. 

Pour cela, considérons les hypothèses suivantes :

Concernant l'installation photovoltaïque sélectionnée

Prix : 6.000 €

Durée de vie : 25 ans

Puissance : 3,9 kWc

Production annuelle estimée : 3.400 kWh

Concernant les caractéristiques de la toiture

Orientation : plein sud

Inclination : à 35°

 

(Conditions idéales)

Concernant la consommation du ménage

Consommation annuelle : 3.500 kWh 

Autoconsommation : 35 %

Concernant le contrat du fournisseur

Tarif : 0,27 €/kWh (monohoraire)*

Redevance annuelle : 50 €

Concernant le gestionnaire de réseau

GRD : RESA

Prosumer 2021 : vous choisissez un tarif capacitaire de 77,06 €/kWc

*Pour simplifier le raisonnement, nous prenons ici un tarif comprenant également les coûts de transport, et nous traiterons donc d’un cas à tarif capacitaire pour le tarif prosumer.

Calcul de votre consommation

1. Autoconsommation annuelle

Prenez 35 % de votre production annuelle : 

3.400 kWh x 35 % = 1.190 kWh

2. Réinjection sur le réseau

C’est-à-dire la différence entre votre production et votre autoconsommation : 

3.400 kWh – 1.190 kWh = 2.210 kWh

 

3. Prélèvement brut sur le réseau pour compléter la consommation

Faites la différence entre votre consommation annuelle et votre autoconsommation : 

3.500 kWh – 1.190 kWh = 2.310 kWh

4. Prélèvement net

La différence entre votre prélèvement et votre injection : 

2.310 kWh – 2.210 kWh = 100 kWh

Calcul de votre rentabilité en Wallonie

5. Facture sans panneaux

Multipliez votre consommation globale avec votre tarif d’électricité et n’oubliez pas d’y ajouter vos charges : 

(3.500 kWh x 0,27 €) + 50 € = 995 €

6. Facture avec panneaux

Au lieu de calculer votre facture avec votre consommation globale, calculez-la avec votre prélèvement net : 

Facture de l’électricité nette prélevée : (100 kWh x 0,27 €) + 50 € = 77 €

Tarif prosumer – tarif capacitaire : 77,06 € x 3,9 kWc = 300,53 €

Facture totale (prélèvement + tarif) : 77 € + 300,53 € = 377,53 €

7. Économies annuelles

Faites la différence entre les deux factures :

995 € – 377,53 € = 617,47 €

8. Rentabilisé en...

Divisez votre investissement sur le montant de vos économies annuelles :

6.000 € / 617,47 € = 9 à 10 ans

Remarques : 

  • Pour un calcul plus précis, il aurait fallu inclure les primes de compensation, mais nous avons fait le choix de ne pas nous égarer dans ces détails et de garder un raisonnement simple.
  • Idem pour l’évolution du tarif. Étant donné que les prix n’ont été fixés
    que jusqu’en 2023 et qu’ils varient peu, nous avons fait l’hypothèse
    qu’ils restent fixes.
  • Enfin, pour calculer votre rentabilité avec un tarif prosumer proportionnel, il faut décomposer votre tarif afin d’isoler les prix de transport. Vous devrez alors additionner le coût de la composante énergie de votre prélèvement net avec le coût de transport de votre prélèvement brut.

Malgré cette simplification de calcul, on voit que le retour sur investissement se fait en moins de 10 ans ! Si vous prenez en compte les compensations, vous aurez rentabilisé votre investissement encore plus rapidement. On estime généralement que vous aurez remboursé votre installation après 10 à 12 ans — ENGIE, plus optimiste, parle même de 8 ans.

Afin de ne pas trop vous arracher les cheveux avec les calculs plus complexes que cela implique, vous pouvez utiliser le simulateur de la CWaPE pour calculer précisément le montant de votre tarif prosumer. N’hésitez pas à l’essayer !

Les panneaux solaires sont toujours nettement rentables !

Ne ratez pas l’occasion d’économiser sur votre facture d’électricité ! Demandez votre devis sans tarder pour l’installation de panneaux solaires.

À quels aides financières avez-vous droit ?

Certes, le rendement des panneaux est positif, mais encore faut-il pouvoir financer l’investissement. Avec la suppression des certificats verts et de la prime Qualiwatt, sur quels types de soutien financier pouvez-vous encore vous reposer pour de telles installations en Wallonie ? Voici quelques pistes.

Prêts régionaux : des taux avantageux

En Belgique, il existe des prêts régionaux qui vous permettent d’entreprendre des installations ou des travaux de rénovation à moindre coût. Ceux-ci doivent avoir pour but d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Les conditions d’octroi sont spécifiques à chaque type de prêt. Pour en savoir plus, il vous faudra donc contacter l’organisme responsable.

Plus spécifiquement en Région wallonne, vous pouvez solliciter le Rénoprêt auprès de la Société wallonne du crédit social (SWCS). C’est un prêt à taux zéro qui peut vous être attribué sous certaines conditions.

>> En savoir plus sur les prêts régionaux

Prêts bancaires pour travaux de rénovation

Les banques ont bien compris que leurs clients désirent investir dans le renouvelable. C’est pourquoi la plupart d’entre elles vous proposent désormais des financements spécialement dédiés à l’amélioration énergétique de votre maison. Le taux TAEG varie d’une offre à l’autre. Il faudra donc vous renseigner auprès de votre banque pour connaître toutes les conditions.

Bonus : réduisez l'investissement initial

Vous n’êtes pas éligible pour un prêt ou un financement ? Ou bien vous l’êtes, mais le montant de l’investissement reste élevé pour votre bourse ? Envisagez alors un solution alternative : celle de réduire le prix de vos panneaux ! Comment faire ? Une des options est de passer par un achat groupé. En Belgique, vous pouvez faire confiance entre autres à Wikipower pour négocier un prix de groupe pour vous. En outre, vous bénéficiez d’un accompagnement professionnel avant, pendant et après votre installation.

Des clients convaincus : témoignages

On le voit, investir dans les panneaux photovoltaïques est encore fortement rentable. Ca l’est d’autant plus si vous réduisez vos coûts d’investissement en passant par exemple par un achat groupé. C’est pourquoi de nombreux ménages ont passé le cap en 2019 à travers la communauté Wikipower. Voici quelques uns de leurs témoignages :

Pas de barrière pour installation photovoltaïque. À vous les bienfaits de l'énergie solaire !

S’il est vrai que les incitants financiers ne sont plus aussi intéressants qu’il y a quelques années, investir dans une installation photovoltaïque reste largement rentable. 

  1. D’un point de vue financier : nous l’avons développé en long et en large dans cet article. Même sans certificat vert ou autres primes, vous avez tout à gagner à produire votre propre électricité verte. Votre investissement est généralement rentabilisé en 10 ans, et votre facture d’électricité est réduite à une fraction de ce qu’elle était, année après année.
  2. D’un point de vue environnemental : nous arrivons à un point critique concernant le réchauffement climatique, et les solutions pour réduire notre émission de CO2 doivent venir de tous. Gouvernements, grandes et petites entreprises, ménages : chacun doit entreprendre des initiative à sa portée. Avec des panneaux solaires, vous contribuerez dans cette grande démarche pour rendre notre énergie plus propre.
  3. D’un point de vue sécurité : en autoconsommant l’électricité que vous produisez, vous réduisez votre dépendance au réseau de distribution. En combinant en plus vos panneaux avec une batterie domestique, vous pourrez en plus stocker une partie de votre surproduction pour la réutiliser plus tard. 

Vous vous posez encore des questions sur le sujet ? Vous souhaiteriez savoir par où commencer pour installer des panneaux sur votre toit ? Nos conseillers énergie se tiennent gratuitement à votre disposition pour en discuter avec vous. Envoyez-nous un courrier à l’adresse info@wikipower.be ou bien contactez-nous par téléphone au 0800 37 533 (du lundi au vendredi, de 9h00 à 18h00). 

Ensemble, passons à de l’énergie plus propre !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

Wikipower

Wikipower : retour sur 10 ans d’histoire

Wikipower : Une histoire à succès qui a commencé sous l’impulsion de deux jeunes diplômés. En dix ans, nous sommes ainsi passés de « start-up avec un concept sympa » à l’entreprise qui se tient devant vous aujourd’hui – une référence dans le secteur énergétique belge.

prime-renovation

Quelles sont les primes à la rénovation en Belgique et quel est leur fonctionnement ?

Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation dans votre habitation ? La bonne nouvelle, c’est que vous bénéficiez de prime pour ce faire ! Ces dernières sont octroyées par Régions et par types de travaux. Nous vous expliquons donc quels sont les travaux éligibles aux primes rénovation en Belgique mais aussi, vous détaillons les conditions à remplir pour en bénéficier ainsi que l’ensemble des démarches à effectuer.

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !