isolation toiture

Guide : Quels matériaux choisir pour l’isolation thermique de sa toiture ?

Guide : Quels matériaux choisir pour l’isolation thermique de sa toiture ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Vous vous demandez quel est le meilleur investissement pour votre maison ? Ne cherchez plus, il s’agit de l'isolation thermique ! Et notamment celle de votre toiture. Découvrez donc comment une bonne isolation toiture vous permettra de réaliser des économies importantes sur votre facture d’énergie. 

L’un des défis majeurs pour chaque construction de nos jours est de limiter sa déperdition de chaleur. Il s’agit non seulement d’une question d’économie, mais aussi (et, plus que jamais, surtout) une question d’écologie. Pour cela, il est absolument crucial de commencer par une bonne isolation de ses murs, de ses canalisations, mais également de sa toiture. En effet, parce que la chaleur monte, une toiture mal isolée peut être responsable de 30 % des déperditions énergétiques de votre maison.

En plus de faire augmenter le montant de votre facture d’énergie, une mauvaise isolation du toit peut également provoquer une accumulation néfaste d’humiditéA contrario, une isolation réussie limite les pertes de chaleur en hiver et l’élévation de la température en été — d’où l’attention toute particulière à accorder à cette partie de votre habitation.

Isolez votre maison en toute sérénité

Participez à nos achats groupés en isolation et profitez de -12,5 % de réduction sur votre devis !

Mais que faut-il regarder en premier lorsque l’on cherche à isoler son toit ? Comment comprendre le niveau d’isolation d’un matériau ? Quel matériau d’isolation choisir selon son type de toiture ? Cet article vous aidera à y voir plus clair. Suivez le guide !

Sommaire

Quels critères prendre en compte pour isoler sa toiture ?

Avant de débuter vos travaux d’isolation, prenez en considération les paramètres suivants pour vous opter pour le matériau idéal pour votre toiture :

  • La performance de l’isolant, qui dépend de sa conductivité thermique et de son épaisseur ;
  • Vos besoins et vos préférences (tel que l’aspect écologique), puisque chaque type de matériau possède ses propres caractéristiques (voir plus loin) ;
  • La forme de votre toiture, qui peut influencer le type de matériau qu’il vous faudra utiliser pour une isolation optimale ;
  • Les labels de qualité, qui garantissent que votre isolant réponde à des normes de qualité ;
  • Le prix, qui peut être réduit grâce aux primes énergétiques que les Régions octroient.

Enfin, notez que votre toiture peut être isolée de différentes manières : par les combles (le sol du grenier), par l’intérieur de la toiture (pentes intérieures) ou par l’extérieur (rehaussement de la toiture en y intégrant un isolant).

La performance thermique, une question de conductivité

La conductivité thermique lambda (λ) est la quantité de chaleur (W/m²K) pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné. Plus la valeur est petite, plus le matériau, à épaisseur égale, est isolant.

Ainsi, en multipliant la valeur lambda par l’épaisseur du matériau d’isolation, vous obtenez la valeur thermique (R), qui correspond à la performance thermique du matériau d’isolation. Plus la valeur R est élevée, plus l’isolant est performant.

À épaisseur identique, il est donc possible d’avoir une performance thermique différente.

Plaques, panneaux isolants, injections... : quels sont les matériaux d’isolation disponibles pour isoler sa toiture ?

On distingue 3 types de matériaux isolants sur le marché : les isolants écologiques, les isolants minéraux et les isolants synthétiques. Selon vos préférences personnelles (prix, aspect écologique, résistance thermique, etc.) et votre type de toit (toit plat, toit en pente, etc.), un matériau d’isolation sera plus adapté qu’un autre à votre toit. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons listé les principaux types de matériaux recommandés pour isoler un toit.

isolant thermique

Les isolants minéraux

Les isolants d’origine minérale ont pour matière première la roche volcanique ou basaltique, le sable de silicium ou encore le verre recyclé. Caractérisés par une grande qualité thermique et phonique, les isolants minéraux sont parmi les plus connus et les plus employés en construction.

Type d’isolantFormeValeur LambdaCompositionAvantagesInconvénients
Laine de verre
Rouleaux, Panneaux, En vrac0,032-0,042Fabriqué à partir de sable de silicium ou de verre recyclé.✓ Bon marché
✓ Facile à découper
✓ Bonne isolation thermique et phonique
✓ Perméable à la vapeur d’eau et à l’air
✓ Incombustible
✗ Non recyclable
✗ Résiste mal à l’humidité (pare-vapeur nécessaire)
✗ Perméable à l’eau
✗ Irritant lors de la pose
Laine de roche
Rouleaux, Panneaux0,033 -0,043Fabriqué à partir de roche basaltique / volcanique.Mêmes avantages que la laine de verreMêmes inconvénients que la laine de verre
La vermiculite et la perlite
Panneaux, En vrac0,045-0,080Fabriqué à partir de roches.✓ Naturel et durable
✓ Léger
✓ Bonne isolation thermique
✓ Perméable à la vapeur d’eau
✓ Incombustible
Le verre celulaire
Plaques, Panneaux, Granulés0,038-0,050Fabriqué à partir de sable silicieux.✓ Bonnes qualités isolantes
✓ Étanche à l’eau et à l’humidité
✓ Bonne résistance à la pression
✓ Longue durée de vie
✓ Résiste aux rongeurs et insectes
✓ Facile à travailler
✓ Incombustible
✗ Prix assez élevé.
✗ Le verre cellulaire est totalement étanche. Il nécessite donc une bonne ventilation de l’habitation.
✗ Précaution à prendre lors de la pause, car caractère toxique.
L’argile expansée
En vrac0,105Fabriqué à partir de sols argileux.✓ Insensible à l’eau
✓ Longue durée de vie (car inaltérable)
✓ Résiste aux rongeurs et insectes
✓ Très résistant au poids et à l’usure
✓ Excellente résistance au feu
✗ Isolant médiocre et coûteux
✗ Ressource non renouvelable
✗ Se recycle mal
✗ Mauvais isolant thermique

Les isolants synthétiques

D’origine organique, en plastiques alvéolaires, les isolants synthétiques sont dits « à cellules fermées » et se présentent principalement sous forme de mousses ou de panneaux rigides.

Type d’isolantFormeValeur LambdaCompositionAvantagesInconvénients
Le polystyrène expansé (EPS) – frigolite
Panneaux rigides0,030-0,043Fabriqué à partir de pétrole✓ Bonne capacité d’isolation thermique
✓ Perméable à l’air
✓ Léger et facile à travailler
✓ Bon marché
✓ Résistance mécanique élevée
✓ Permet d’éviter les ponts thermiques*
✗ Faible capacité d’isolation phonique
✗ Imperméable à la vapeur d’eau
✗ Inflammable
✗ En cas d’incendie : émanation de gaz toxiques
✗ Mode de fabrication polluant
Le polystyrène extrudé (XPS)
Panneaux rigides0,027-0,039Fabriqué à partir de pétrole✓ Meilleure isolation thermique que l’EPS
✓ Résistance mécanique élevée
✓ Résistant à l’humidité
✓ Étanche à l’air
✓ Léger et facile à travailler
✓ Résistance à la compression
Mêmes inconvénients que l’EPS, mais coûte plus cher
Le Polyur-éthane (PUR)
Panneaux rigides en mousse 0,019-0,030Fabriqué à partir de pétrole✓ Faible coefficient de conductivité thermique (donc très isolant)
✓ Bon marché
✓ Grande résistance à l’humidité.
✓ Constitue un pare-vapeur à lui seul.
✓ Bonne isolation sonore.
✓ Résistance à la compression
✓ Permet d’éviter les ponts thermiques*
✗ En cas d’incendie ou si la chaleur est trop élevée : émanation de gaz toxiques
✗ Les gaz libérés ont un effet nocif sur la santé à long terme
✗ Allergène (présence d’isocyanate)
✗ Peu perméable à la vapeur d’eau
✗ Ne se recycle pas
✗ Peu résistant sur la durée (à remplacer tous les 10 ans)
Le verre celulaire
Plaques,
Panneaux,
Granulés
0,038-0,050Fabriqué à partir de sable silicieux.✓ Bonnes qualités isolantes
✓ Étanche à l’eau et à l’humidité
✓ Bonne résistance à la pression
✓ Longue durée de vie
✓ Résiste aux rongeurs et insectes
✓ Facile à travailler
✓ Incombustible
✗ Prix assez élevé.
✗ Le verre cellulaire est totalement étanche. Il nécessite donc une bonne ventilation de l’habitation.
✗ Précaution à prendre lors de la pause, car caractère toxique.
L’argile expansée
En vrac0,105Fabriqué à partir de sols argileux.✓ Insensible à l’eau
✓ Longue durée de vie (car inaltérable)
✓ Résiste aux rongeurs et insectes
✓ Très résistant au poids et à l’usure
✓ Excellente résistance au feu
✗ Isolant médiocre et coûteux
✗ Ressource non renouvelable
✗ Se recycle mal
✗ Mauvais isolant thermique

* Les ponts thermiques sont des zones où le froid extérieur entre en contact avec l’air intérieur, ce qui conduit à l’apparition de condensation et de moisissures.

Les isolants écologiques

Ces isolants naturels ont une empreinte écologique assez faible et une capacité de stockage de la chaleur plutôt forte. Si vous êtes dans une démarche d’écoconstruction (maison passive), choisir des matériaux renouvelables et recyclables constitue la meilleure option.

Type d’isolantFormeValeur LambdaCompositionAvantagesInconvénients
La ouate de cellulose
En vrac,
Panneaux semi-rigides,
Rouleaux
0,035-0,040Fabriqué à partir de papier recyclé✓ Grande longévité
✓ Très bonne inertie thermique (garde la maison fraîche en été)
✓ Bonne isolation acoustique
✓ Limite le risque de condensation et moisissures à l’intérieur des murs
✓ Résiste aux rongeurs et insectes
✓ Recyclable
Moins bonne résistance au feu (retarde malgré tout la propagation des flammes)
La laine de mouton
Rouleaux0,036-0,040Fabriqué à partir de la tonte des moutons✓ Bon isolant thermique et acoustique
✓ Bon hydro régulateur
✓ Réduit les transferts de chaleur par condensation / évaporation
✓ Résiste au feu
✓ Recyclable
✓ Non irritant ni allergène
✓ Léger et facile à travailler
✗ Se pose seulement dans les combles
✗ Protège mal de la chaleur l’été
✗ Coûte relativement cherLa qualité de la laine varie d’un fournisseur à l’autre
✗ Il vaut mieux éviter la laine de mouton mélangée à du polyester
✗ Résiste mal aux rongeurs et aux insectes
Le liège
Panneaux, Vrac (granulé)0,038-0,040Fabriqué à partir de l’écorce du chêne-Liège✓ Bon isolant thermique et acoustique
✓ Imperméable à l’eau
✓ Imputrescible
✓ Difficilement inflammable
✓ Vrac issu du recyclage des bouchons
✓ Renouvelable
✗ Assez cher car peu disponible
✗ Les colles synthétiques des panneaux renforcés dégagent du formaldéhyde qui est cancérigène
La laine de bois / fibre de bois
Panneaux, Rouleaux, Vrac0,039-0,047Fabriqué à partir de déchets de scierie✓ Étanche à l’air
✓ Perméable à la vapeur d’eau
✓ Bon isolant thermique et acoustique
✓ Très résistant à la compression
✓ Régulateur hygrométrique (degré d’humidité de l’atmosphère)
✓ Excellente inertie
✗ Résiste mal aux changements de température au contact de l’eau
✗ Sensible au feu malgré le traitement ignifuge (ajout de substance chimique)
Le chanvre
Rouleaux, Panneaux semi-rigides, En vrac0,038 – 0,040Fabriqué à partir de la tige de chanvre✓ Fibre végétale naturelle
✓ Bon isolant thermique et acoustique
✓ Facile à poser
✓ Grande longévité
✓ Recyclable
✓ Résiste au feu et à l’humidité
✓ Résiste aux rongeurs et aux insectes
✗ Doit être couplé à des produits synthétiques pour augmenter son élasticité et sa résistance au feu
✗ Déconseillé dans les pièces humides comme la salle de bain.
✗ Difficile à couper lors de la pose
 Le lin
Flocons, Panneaux souples, Rouleaux0,035 – 0,038Fabriqué à partir d’une plante herbacée✓ Fibre végétale naturelle
✓ Très bonne isolation thermique et phonique
✓ S’adapte à tous les supports
✓ Respectueux de l’environnement
✓ Se fixe ou s’agrafe aux parois à isoler
✗ Mauvaise résistance à l’humidité (nécessite un pare-vapeur)
✗ Parfois composé de produits chimiques
La laine de coton
Rouleaux, Panneaux0,039Fabriqué à partir des fibres végétales des cotonniers✓ Fibre végétale naturelle
✓ Bon isolant thermique et acoustique (sans être dense)
✓ Bonne résistance à l’humidité
✗ Conductivité thermique faible
✗ Non produit localement
✗ Souvent traité par des produits chimiques
✗ Son épaisseur détermine son efficacité
La paille
En blocs (ballots), Panneaux compressés, Vrac0,040-0,050Fabriqué à partir de la tige de certaines graminées✓ Fibre végétale naturelle
✓ Écologique
✓ Peu coûteux
✓ Bonne isolation acoustique
✓ Laisse passer les transferts d’humidité
✗ Inflammable (un traitement chimique ignifuge est nécessaire)
✗ Sensible à l’eau
✗ Pouvoir isolant moyen
La fibre de coco
Panneaux, Rouleaux, Vrac0,037 – 0,045Fabriqué à partir de noix de coco✓ Fibre végétale naturelle et imputrescible
✓ Bon isolant thermique et sonore (extérieur)
✓ Écologique
✓ Résistance aux nuisibles et à l’humidité
✗ Production lointaine non locale (facture carbone élevée)
✗ Nécessite un traitement ignifuge et contre l’humidité
✗ Faible conductivité thermique
Le roseau
Panneaux0,056Fabriqué à partir de tiges de roseaux✓ Extrêmement résistant à l’humidité
✓ Très bon capteur et régulateur d’humidité
✓ Excellent isolant extérieur
✗ Faible conductivité thermique
✗ Très faible isolation sonore
✗ Relativement cher
Les plumes de canard
Panneaux, Rouleaux, Vrac0,035 – 0,042Fabriqué à partir du plumage des canards✓ Matériau naturel nouvelle génération, écologique et efficace
✓ Très bonnes qualités isolantes
✗ Difficilement trouvable
✗ L’ajout de matériaux synthétiques est nécessaire pour augmenter leurs qualités (antifongique, insecticide, ignifugeant, etc.), car le développement de champignons et d’insectes peut entraîner des dégâts au bâtiment
✗ Non utilisable dans les pièces humides

Quel est le meilleur isolant à utiliser vis-à-vis de votre toiture ?

Isolation d’une toiture plate

La laine minérale, parce qu’elle offre une excellente isolation thermique et sonore, est souvent préconisée pour ce type de toit. Si l’espace est habité, l’ajout de panneaux d’isolation (PIR, EPS, XPS, PUR, etc.), en guise de couche de finition est conseillé.

Isolation d’une toiture inclinée

L’isolation d’un toit plat peut se faire tant par l’intérieur que par l’extérieur. Par l’extérieur, on préférera des panneaux isolants résistants à la pression. Par l’intérieur, on optera à nouveau pour de la laine minérale.

Isolation des combles

Si vos combles ne sont pas utilisées, isoler la toiture n’a pas vraiment de sens. Isolez votre grenier par le sol (à l’aide de cellulose, de laine de verre ou de roche soufflée) permet d’éviter les déperditions de chaleur issue des pièces inférieures.

Votre isolant est-il qualitatif ?​

Pour profiter d’une isolation de qualité, mieux vaut vous assurer que vous choisissez des produits certifiés. Pour commencer, assurez-vous que les matériaux proposés par votre fournisseur possèdent le marquage CE. Il s’agit d’une norme européenne qui garantit que le produit est conforme. Notons que ce marquage ne juge pas de la qualité du produit et que le fabricant reste seul responsable de la valeur lambda déclarée.

Pour vous assurer de la qualité du matériau à l’échelle nationale, il vous faudra vérifier qu’il possède l’agrément ATG. C’est une certification belge, obtenue à l’issue de tests techniques réalisés par des organismes certificateurs indépendants. Notez cependant que si les produits de votre fabricant ne sont pas labellisés ATG, il ne s’agit pas forcément de produits de mauvaise qualité. Cela signifie simplement que le fabricant n’a pas fait certifier ses matériaux, que ce soit par manque de moyen ou de temps. Libre à vous de lui faire confiance ou non, bien que la présence de la certification soit plus rassurante.

Pour en savoir plus sur les certifications, vous pouvez consulter la fiche récapitulative mise à disposition par la Région wallonne.

Prix : combien coûtera votre isolation toiture ?​ Quelles aides et primes sont disponibles ?

Le budget à prévoir pour isoler correctement votre toit dépendra de l’étendue des travaux et du matériau utilisé. Il est difficile de donner une fourchette de prix sans un devis au cas par cas

Néanmoins, il est utile de mentionner que vous pouvez bénéficier de primes régionales pour vos travaux. En Région wallonne par exemple, vous pouvez bénéficier d’une prime allant jusqu’à 0,90 € par kilowattheure économisé grâce aux travaux réalisés sur l’isolation de votre toiture. À Bruxelles, le montant des primes peut atteindre jusqu’à 70 % du montant des travaux. Enfin, celle dont vous pourrez bénéficier en Région flamande fluctuera en fonction de plusieurs paramètres tels que votre revenu, la nature des travaux, etc.

>> Du nouveau pour les primes énergie en Wallonie : des aides simplifiées à la rénovation

Pour en savoir plus sur la meilleure façon de planifier votre budget pour isoler votre toit, consultez notre article à ce sujet.

Vous désirez réduire encore plus vos coûts ? Participez à notre achat groupé en isolation et obtenez -12,5 % d’économie !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

prime-renovation

Quelles sont les primes à la rénovation en Belgique et quel est leur fonctionnement ?

Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation dans votre habitation ? La bonne nouvelle, c’est que vous bénéficiez de prime pour ce faire ! Ces dernières sont octroyées par Régions et par types de travaux. Nous vous expliquons donc quels sont les travaux éligibles aux primes rénovation en Belgique mais aussi, vous détaillons les conditions à remplir pour en bénéficier ainsi que l’ensemble des démarches à effectuer.

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !