binnenkort gedaan met mazoutketels

Vers la fin des chaudières à mazout en Belgique ?

Vers la fin des chaudières à mazout en Belgique ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
À la suite de l'Accord de Paris sur le climat de 2015, le gouvernement fédéral avait annoncé en 2017 la fin de la commercialisation des chaudières à mazout sur l'ensemble du territoire Belge dès 2035. Mais, en 2021, qu'en est-il vraiment ? Les chaudières à mazout vont-elles vraiment cesser d'être commercialisées ? Quelles sont les alternatives proposées pour les foyers se chauffant avec ce combustible ?

La fin des chaudières à mazout en Belgique : le point par Région

Comme de nombreux domaines en Belgique, celui de l’énergie est régit par Région. La Wallonie, la Flandre et Bruxelles ont donc défini des mesures différentes en ce qui concerne l’interdiction des chaudières à mazout 

Le saviez-vous ? Les réglementations établies concernent uniquement l’arrêt de la commercialisation des chaudières à mazout et non pas leur utilisation. Cela signifie que les ménages pourront continuer à se chauffer au mazout après le délai mis en place par leur Région. Cependant, il est important de se rappeler qu’une chaudière à mazout a une durée dont la vie moyenne varie entre 15 et 25 ans. Dès lors, si vous devez la remplacer et que celle-ci n’est plus commercialisée, vous serez dans l’obligation de trouver un autre système de chauffage. 

Le Région wallonne signe la fin des chaudières à mazout pour 2030

En Wallonie, plus de 50 % des ménages se chauffent toujours au mazout. En cause ? La non-éligibilité de nombreuses communes au gaz naturel. Sans aucun doute, les Wallons sont les citoyens Belges qui se retrouvent être le plus impactés par cette mesure. 

Approuvé pour 2030, l’arrêt de la commercialisation des chaudières à mazout laisse cependant de nombreuses années à la Région pour mettre en place diverses aides nécessaires, voire même d’établir certaines exceptions pour les zones les plus reculées du territoire. 

La fin des chaudières à mazout entre 2021 et 2035 en Région flamande

En Flandre, le gouvernement a décidé d’interdire la commercialisation des chaudières à mazout en deux temps. 

En premier lieu, depuis le 1er janvier 2021, tous les modèles de chaudières fonctionnant au mazout ne pourront plus être installées dans des nouvelles constructions ou lors de travaux de rénovation impliquant un changement de système de chauffage ou de chaudière. Ensuite, à partir de 2035, plus aucune chaudière à mazout ne sera commercialisée sur le territoire flamand. 

L'échéance de la Région bruxelloise est prévue pour 2025

C’est à partir de 2025 que la Région de Bruxelles a décidé d’interdire la commercialisation des chaudières à mazout et ce, peu importe le type de bâtiment concerné. Etant donné que ce combustible représente seulement 16 % du marché des chaudières au sein de la capitale, la transition ne devrait pas poser de problème quelconque. 

Vous désirez vous tenir au courant des dernières avancées en termes d’énergie ? Alors abonnez-vous à la newsletter de Wikipower pour rester connecté !

Chauffage au mazout : quelles alternatives ?

chauffage

Si vous vous chauffez au mazout, cela signifie que dans les années à venir, vous serez dans l’obligation de remplacer ce mode de chauffage par une autre énergie. Pour vous aider à préparer cette transition, nous vous partageons diverses solutions peu énergivores et écologiques. 

>> Lire aussi : 9 types de chauffage écologique pour votre maison 

Passer du mazout au gaz

Dans la majeure partie des cas, passer du mazout au gaz implique un raccordement au gaz naturel. Pour ce faire, vous devrez demander à votre gestionnaire de réseau de distribution (Ores, Resa, Sibelga, Fluvius) si votre commune et votre habitation y sont éligibles. Si tel est le cas, votre raccordement s’effectuera en quatre étapes précises :  

  1. La demande de devis auprès de votre GRD ; 
  2. Les travaux préparatoires au raccordement ; 
  3. Souscrire un contrat de gaz naturel auprès du fournisseur de votre choix ; 
  4. Mettre en service votre compteur. 

Pour votre sécurité, vous devrez également faire enlever votre citerne à mazout ou, si elle est enterrée, la recouvrir de sable ou de mousse polyuréthane.  

De plus, passer du mazout au gaz reste une solution avantageuse pour la planète puisque cette énergie est bien moins polluante que le mazout. Cependant, ce changement implique deux coûts distincts : celui du raccordement et celui du changement de chaudière. Le raccordement coûte environ 400 € tandis que le remplacement de votre chaudière peut monter jusqu’à 3500 €. 

Si vous vous trouvez dans le cas où le gaz ne peut pas être raccordé dans votre rue, vous pourrez tout de même bénéficier de cette énergie en faisant installer une citerne au gaz, aérienne ou enterrée. Le prix d’achat de ce type d’installation coûte en moyenne entre 1500 et 2000 €.  

Investir dans une pompe à chaleur (PAC)

De plus en plus populaire auprès des ménages Belges de par ses caractéristiques économiques et écologiques, la pompe à chaleur est une alternative qui mérite d’être envisagée. En effet, la PAC puise la chaleur dans des sources d’énergies renouvelables (le soleil, l’eau, la terre) pour la réinjecter dans les installations de chauffage. En d’autres termes, elle transforme l’énergie en source de chaleur.  

Ce système, totalement compatible avec les chauffages au sol et autres installations à basse température, est de plus en plus utilisé dans des maisons neuves et/ou rénovées.  

Bien que son retour sur investissement soit rentable (comptez moins de 10 ans), son prix d’achat peut toutefois effrayer certains consommateurs puisque son prix s’élève entre 5000 et 20.000 € en fonction du modèle choisi. Cependant, les Régions ont mis en place diverses primes afin d’aider les ménages Belges à rendre son installation plus démocratique. Nous en parlons plus bas dans cet article. 

Installer un poêle à pellets

Le poêle à pellets est un mode de chauffage qui s’est doucement imposé au fil des années. En cause ? Les granulés nécessaires à son fonctionnement sont bon marché et neutres en CO2, ce qui en fait un système écologique. De plus, son rendement peut rapidement atteindre les 90 %.  

Néanmoins, le coût d’achat du poêle à pellets est plutôt élevé puisqu’on estime qu’il varie entre 1500 et 6000 € et nécessite ensuite un entretien et nettoyage fréquents ainsi qu’un espace de stockage suffisant.  

Tout comme la pompe à chaleur, les Régions octroient des primes pour l’installation de poêle à pellets. 

>> Prix de l’énergie : avec quelle énergie vaut-il mieux se chauffer ? 

Fin des chaudières à mazout : des primes Energie pour vous aider à les remplacer !

Afin de faciliter et d’encourager la transition énergétique, les Régions ont mis diverses primes énergie et à la rénovation pour des travaux dans les domaines suivants :  

  • La toiture ; 
  • Les murs et les sols ; 
  • La sécurité de vos installations électriques et au gaz ; 
  • Les menuiseries extérieures ; 
  • Les systèmes de chauffage et d’eau chaude sanitaire.  

Concernant cette dernière, les Régions vous permettent de remplacer votre ancien système de chauffage (votre chaudière à mazout, par exemple) en un modèle plus écologique et économique.  

>> Rénovation énergétique : combien coûtent vos travaux ? 

En Wallonie, le montant de la prime dépend de votre catégorie de revenus mais des barèmes ont toutefois été établis par type de chauffage. En voici quelques exemples : 

  • La chaudière biomasse : entre 1000 et 6000 € ; 
  • Le chauffe-eau solaire : entre 750 et 4000 € ; 
  • La pompe à chaleur : entre 500 et 3000 €. 

Pour connaître l’ensemble des conditions d’octroi et des montants des primes, rendez-vous sur le site de la Région wallonne 

En plus de ces primes régionales, les gestionnaires de réseau de distribution Ores et Resa ont mis en place leur propre prime dans le cas où vous désirez passer du mazout au gaz. Ainsi, ils versent tous les deux une prime de 250 € si vous faites installer une chaudière au gaz dans un logement neuf ainsi qu’une prime de 400 € si vous remplacez votre ancienne chaudière à mazout par une au gaz.  

Le saviez-vous ? Depuis juillet dernier, la Région wallonne a décidé de simplifier l’accès aux primes Habitation pour vos travaux de rénovations. 

Bruxelles, vous pouvez bénéficier d’une prime si vous remplacez votre chaudière au mazout par une nouvelle chaudière au gaz à condensation. Son montant varie lui aussi en fonction de votre catégorie de revenus : 

  • Catégorie A : 300 € ; 
  • Catégorie B : 350 € ; 
  • Catégorie C : 400 €. 

>> En savoir plus sur les primes énergie disponibles à Bruxelles ? 

Enfin, en Flandre, ce n’est pas le gouvernement régional qui octroie les primes mais Fluvius, le gestionnaire de réseau de distribution. Vous pouvez donc bénéficier de diverses primes relatives à votre système de chauffage : 

  • Une prime de 2500 € si vous passez d’une chaudière à mazout à une chaudière au gaz ou à tout autre système fonctionnant au propane ou au butane ; 
  • Une prime qui oscille entre 300 et 4000 € pour les pompes à chaleur servant pour le chauffage ; 
  • Une prime de 400 € pour les pompes à chaleur servant pour l’eau chaude sanitaire ; 
  • Une prime de 1800 € si vous remplacez votre chauffage au gaz propane ou butane par une chaudière au gaz à condensation. 
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
  1. Peric Benjamin

    14/09/2021

    Bonjour,
    Je suis résident dans la commune d’Habay à Anlier depuis plus de 10 ans (propriétaire) mais je travaille au Luxembourg et je me demande si j’ai aussi droit aux primes rénovation. En lisant plus haut, la prime diffère selon les catégories de revenu et vu que tous mes revenus sont d’origine du Luxembourg, je crains ne pas pouvoir bénéficier d’aucune aide.
    Actuellement nous chauffons au mazout et a ce que j’ai compris, nous n’aurons jamais de gaz naturel (Ores). J’aimerai pouvoir remplacer mon chauffage juste avant la date butoir de 2030 et si possible je me tournerai vers le biomasse mais cela dépendra du tarif bien évidement. Existe t’il des consultants qui peuvent nous aider pour remplir les demandes d’aides?

    Merci

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

Wikipower

Wikipower : retour sur 10 ans d’histoire

Wikipower : Une histoire à succès qui a commencé sous l’impulsion de deux jeunes diplômés. En dix ans, nous sommes ainsi passés de « start-up avec un concept sympa » à l’entreprise qui se tient devant vous aujourd’hui – une référence dans le secteur énergétique belge.

prime-renovation

Quelles sont les primes à la rénovation en Belgique et quel est leur fonctionnement ?

Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation dans votre habitation ? La bonne nouvelle, c’est que vous bénéficiez de prime pour ce faire ! Ces dernières sont octroyées par Régions et par types de travaux. Nous vous expliquons donc quels sont les travaux éligibles aux primes rénovation en Belgique mais aussi, vous détaillons les conditions à remplir pour en bénéficier ainsi que l’ensemble des démarches à effectuer.

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !