presse

[Vu dans la presse] Un Belge sur cinq envisage l’achat groupé d’électricité

[Vu dans la presse] Un Belge sur cinq envisage l’achat groupé d’électricité

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Publié sur Lecho.be - Le gouvernement fédéral a réalisé l’an dernier une économie de 15 millions d’euros en passant à l’achat groupé d’électricité. Un seul fournisseur, en l’occurrence Electrabel, avait été choisi pour toutes les administrations fédérales. Tant et si bien que les autres gouvernements du pays songent à se concerter pour réaliser ensemble leur prochain achat d’électricité.

Cet exemple est-il en train d’inspirer les clients résidentiels? L’achat groupé a, en tout cas, le vent en poupe. Selon une étude du bureau de consultance Accenture, un Belge sur cinq envisage de passer à ce modèle en 2014. C’est une hausse significative par rapport à l’année 2013. L’an dernier, 11% des Belges ont participé à un achat groupé d’énergie. Un choix que la grande majorité d’entre eux, soit 90%, ne regrette pas (voir infographie).

« Depuis plusieurs années, la tendance est au changement de fournisseur, en grande partie grâce à la publicité volontaire et involontaire autour de la libéralisation », explique Eric Jost, managing director Utilities chez Accenture.

Cette enquête annuelle, réalisée auprès de 1.000 consommateurs, met en avant d’importantes disparités régionales. Le projet d’achat groupé a beaucoup de succès dans le nord du pays: 14% des Flamands ont franchi le pas, contre 8% des Wallons à peine en 2013. « La libéralisation a été plus précoce en Flandre, ce qui explique cette différence de maturité des clients. Mais on assiste à un rattrapage », poursuit Eric Jost. De fait, pour cette année, 33% des Flamands et 22% des Wallons souhaitent opter pour l’achat groupé.

Satisfaction des clients à l'égard de leur fournisseur d'électricité

Deux tiers des clients prêts à changer

En 2013, de nombreux clients avaient encore l’intention de changer de fournisseur. À la question de savoir ce qu’ils feraient s’ils pouvaient repartir à zéro, un tiers seulement (34%) des consommateurs ont répondu qu’ils resteraient chez leur fournisseur actuel. Deux tiers étaient donc prêts à choisir un autre fournisseur. Se dire prêt à changer, c’est une chose. Le faire en est une autre. Environ 15% ont répondu qu’ils avaient l’intention de passer à l’acte en 2014. « Les gens passent de plus en plus à l’acte, et il semble que les achats groupés soient une réponse à ce désir de changement, estime Eric Jost. Ils ont une demande de plus en plus claire de proactivité de la part de leur fournisseur. »

Comment les fournisseurs peuvent-ils réagir? « Ils peuvent faire deux choses: résoudre leurs problèmes dès le premier contact et leur présenter de façon proactive des solutions pour améliorer leur consommation », conclut-il.

Source: L’Echo (par VINCENT GEORIS)

Pour en savoir plus sur les achats groupés, consultez notre article à ce sujet.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

consommation-electricite-belgique

Analyse sur la consommation d’électricité en Belgique

Entre 2020 et 2021, la facture d’électricité des ménages belges a augmenté de plus de 450 €. En cause ? La forte augmentation des prix sur les marchés de gros liée à la reprise des activités économiques à la suite du déconfinement. De plus, la Belgique est l’un des pays où la facture d’électricité est la plus élevée, si l’on se réfère aux moyennes de nos pays voisins. Mais, comment expliquer ce phénomène et quelles sont les solutions pour réduire vos factures ? Wikipower mène l’enquête pour vous !

isolation

L’isolation des logements, obligatoire dès 2030 ?

La Commission Européenne veut rendre les travaux de rénovation énergétique obligatoires d’ici 2030 pour tous les Etats membres. Cela implique la rénovation de plus de 35 millions de bâtiments d’ici la fin de cette décennie. L’accent est davantage mis sur les travaux d’isolation et ce, dans le but d’augmenter le PEB de l’ensemble des biens privés et publics mais aussi, de tendre vers l’objectif de neutralité carbone prévu pour 2050.

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !