Jean-Marc Nollet à propos de la facture des wallons

[Presse] « Revu et vérifié »: 65% des Wallons vont-ils voir diminuer leur facture d’électricité ?

[Presse] « Revu et vérifié »: 65% des Wallons vont-ils voir diminuer leur facture d’électricité ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Publié sur RTBF.be - "Revu et vérifié" revient sur une déclaration, un chiffre, une polémique. Cette semaine, nous nous intéressons à la "tarification progressive, solidaire et familiale", la réforme du prix de l'électricité en Wallonie.

Il y a plus de six mois, cette sortie médiatique de Jean-Marc Nollet avait surpris tout le monde, jusqu’aux membres du gouvernement wallon : le ministre Ecolo proposait d’offrir 500 kWh d’électricité gratuite par an à tous les ménages wallons, et ce dès 2014.

Cette annonce avait été accueillie avec une certaine perplexité, par d’aucuns. Finalement, un peu plus de six mois plus tard, l’exécutif wallon s’est entendu, en deuxième lecture, sur un texte. Un accord qui a permis à Jean-Marc Nollet de déclarer qu' »avec ce nouveau système, 65% des ménages wallons, 2 familles sur 3, bénéficieront d’une diminution de la facture électrique grâce au nouveau dispositif. » Est-ce réaliste ?

Avant toute chose, précisons qu’un système plus ou moins similaire existe de l’autre côté de la frontière linguistique, en Flandre. La tarification progressive existe déjà dans le domaine de l’eau,sous différents systèmes, dans les trois régions du pays. Ce qui a été décidé au niveau du gouvernement wallon n’a donc rien de révolutionnaire.

Quelle est la situation actuelle ?

Aujourd’hui, en Wallonie plus vous consommez, plus le tarif par kilowattheure (kWh) consommé est dégressif. Prenons un exemple concret : à Fontaine-l’Evêque, la commune de Jean-Marc Nollet. Selon le fournisseur que vous choisissez, un ménage qui consomme 3500 kWh paie entre 20,95c€ et 25,16c€ par kWh. Par contre, pour un ménage qui consomme actuellement 7000 kWh par an, le kHw coûte entre 20,05c€ et 23,61c€.

comparatif de facture pour Fontaine-L'Evêque
Imagique – Calcul via www.compacwape.be – © Tous droits réservés

C’est la situation actuelle. La réformeveut retourner cette logique, pour que ceux qui consomment plus, voient le prix du kWh augmenter. Donc à partir d’un certain seuil de consommation, on paiera plus que par le passé. C’est ce qu’on appelle le « point neutre ».

 

Deuxième mesure de cette réforme : l’octroi d’un certain nombre de kWh « gratuits » à tous les ménagers wallons. Ces kWh représentent environ 170 millions d’euros. En voici la distribution :

"Revu et vérifié": 65% des Wallons font-ils voir diminuer leur facture d'électricité ?
« Revu et vérifié »: 65% des Wallons font-ils voir diminuer leur facture d’électricité ? – © Tous droits réservés

La conjonction de ces kWh « gratuits » et du changement de tarification de l’électricité doit donc permettre à deux tiers des Wallons de voir leur facture baisser. Est-ce réaliste ?

Comment s’est effectué le calcul ?

Certains chiffres sont publics : ainsi, la CWaPE, dans son dernier rapport sur l’analyse des prix, permet d’avoir une certaine idée de la consommation électrique en Wallonie. Mais ces chiffres ne suffisent pas, bien entendu. Les gestionnaires de réseau de distribution (GRD), essentiellement ORES et RESA (Tecteo), ont fourni des chiffres sur les consommations des ménagers wallons. Ces GRD ont également fourni les informations qu’ils possédaient sur la composition des ménages (uniquement les familles nombreuses). Contacté par nos soins, ORES nous a affirmé qu’à l’heure actuelle, les chiffres fournis n’étaient que des estimations et non des chiffres « bétons ». L’inquiétude était de mise, début juillet, à croire le compte-rendu d’une réunion entre les fournisseurs, les GRD et la CWaPE. Pour boucler ses chiffres, le cabinet Nollet a récupéré les chiffres manquants concernant la composition des ménagers wallons via l’IWEPS.

Reste une (grosse) inconnue : quel ménage consomme quoi ? Le cabinet Nollet a réalisé un calcul, en se basant tant sur les consommations que sur la composition des ménages. Et ce calcul montre ceci :

facture des ménages wallons
Imagique – Source : cabinet Nollet – © Tous droits réservés

La moitié des 421 423 ménagers « isolés » concernés (c’est-a-dire des clients résidentiels qui se chauffent via l’électricité ou via une pompe à chaleur) seront gagnants dans cette réforme ; 62% des 594 047 foyers de 2 ou 3 personnes ; 73% des 155 794 foyers de 4 personnes ; 80% des 79 270 foyers de 5 ou 6 personnes ; 84% des 8 1 58 foyers de 7 personnes et plus. Grosso modo, 64, 65% des foyers wallons seraient gagnants. Mais ces calculs sont basés sur des consommations « moyennes » : chaque foyer a une consommation différente. On verra à l’usage, ce que ça donne. Ce pourrait être 65%, ce pourrait être moins.

Imagique - Source : Cabinet Nollet
Imagique – Source : Cabinet Nollet – © Tous droits réservés

Quel coût ?

On l’a vu, des ménages vont voir leur facture diminuer. Mais qui va payer ? Cette réforme est budgétairement neutre pour le gouvernement : ce qui ne sera pas payé par les uns, le sera forcément par les autres. Ces derniers vont-ils voir leur facture exploser ? On l’a vu, s’il y a des « gagnants », il y a aussi des « perdants », des foyers qui verront leur facture augmenter, s’ils dépassent le « point neutre » détaillé ci-dessus. On l’a vu, les kWh « gratuits » représentent 170 millions d’euros. Cela signifie-t-il que les 35% des foyers wallons vont supporter seuls la charge de ces 170 millions ? Non. Car si tous les foyers recevront ces fameux kWh « gratuits », tous les foyers les paieront également. Mais si le foyer reste en-dessous du « point neutre », il est gagnant. C’est le petit « truc » qui rend la réforme financièrement « jouable », au certain « étonnement » des GRD nous a même confié un connaisseur du dossier.

Reste que selon les chiffres du cabinet Nollet, les isolés et les ménages de 2 ou 3 personnes qui ne feraient pas attention à leur consommation pourraient voir leur facture augmenter de quelques euros annuellement. Les gros consommateurs, eux, pourraient voir leur facture augmenter de plusieurs dizaines d’euros. Voire plus.

Une réforme vaine pour le portefeuille ?

On l’a vu, la réforme se veut, avant tout, « philosophique » : il s’agit de casser la logique « plus on consomme, moins le kWh est cher ». Il s’agit aussi de montrer au public qu’une baisse de la consommation entraîne une diminution de la facture. Mais cette réforme pourrait être « annulée », ou en tout cas ses effets bénéfiques pour le portefeuille pourraient être fameusement rabotés. Si la CREG s’est félicitée de voir les prix de l’énergie belge rejoindre la moyenne de nos voisins, le régulateur rappelle que le gel des prix de l’énergie, décidé par le gouvernement fédéral en avril 2012, y est pour beaucoup. Les frais de distribution sont, eux aussi, gelés. Mais d’ici 2015, la CWaPE, le régulateur wallon, a déjà prévenu : il faudra passer à la caisse. 2015, c’est justement l’année de l’entrée en vigueur de la réforme de Jean-Marc Nollet. Ne servira-t-elle qu’à compenser l’augmentation des tarifs de distribution ?

Source : RTBF.be (Himad Messoudi)

Date : 15 septembre 2013


>> Voir d’autres articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

[Communiqué de presse] Le Brabant wallon : champion en économies sur les factures d’énergie

Depuis plusieurs années, les communes de Rixensart, La Hulpe et Chaumont-Gistoux s’associent à la
plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé annuel d’électricité verte
et de gaz. Sur l’ensemble du territoire belge, les 3 communes du Brabant Wallon se hissent en haut du
podium pour leur participation record : 1 ménage sur 5 inscrits à Rixensart et La Hulpe et près d’1
ménage sur 8 à Chaumont-Gistoux.

[Communiqué de presse] Des villes et communes belges aident leurs habitants à économiser 50% sur le prix de l’énergie

Cette année, neuf villes et communes s’associent à la plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé d’électricité verte et de gaz. Disponible jusqu’au 23 décembre, l’offre du 2ème semestre 2020 proposée aux habitants de Rixensart, La Hulpe, Chaumont-Gistoux, Genappe, Seraing, Tournai, Thuin, Braine-le-Comte et Ganshoren bat tous les records en proposant d’économiser aux citoyens en moyenne 300 euros sur leur facture d’énergie.

[Communiqué de presse] Se chauffer au gaz coûte plus cher aux Wallons

Cet hiver, plus besoin de tergiverser : se chauffer au gaz est une des solutions les plus économiques. Oui, mais pas partout. 239,29 euros : c’est la différence entre la facture annuelle de chauffage d’un ménage wallon et celle d’un ménage flamand, à consommation identique !

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !