Poweo, un nouvel acteur ambitieux sur le marché belge de l’énergie

Poweo, un nouvel acteur ambitieux sur le marché belge de l’énergie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Le fournisseur français d’électricité et de gaz Direct Energie débarque en Belgique sous la marque Poweo, avec pour ambition de conquérir quelque 50.000 clients dès 2015. Outre des prix annoncés compétitifs, le fournisseur entend se démarquer par une offre de « services innovants », notamment en matière de gestion de la demande d’énergie, a-t-on appris jeudi.

1256959

Présent en Wallonie depuis le 1er juillet, où il devrait compter « quelques milliers de clients » d’ici la fin de l’année, Poweo vient d’obtenir les autorisations nécessaires au lancement de son offre à Bruxelles et en Flandre. « Nous serons présents à Bruxelles et en Flandre fin 2014, début 2015.

L’objectif est d’avoir une cinquantaine de milliers de clients en 2015 et 400.000 en 2018″, a expliqué à l’agence Belga Xavier Caïtucoli, PDG et co-fondateur de Direct Energie. Pour se faire une place dans un marché belge déjà bien occupé, Poweo se veut compétitif sur les prix, via une rigoureuse maîtrise de ses coûts, et entend apporter « service de qualité et innovation » à ses clients.

Cette capacité d’innovation revendiquée par Direct Energie s’exprime notamment en France -où le fournisseur est le troisième acteur du marché, avec 1,2 million de clients- dans la possible utilisation de compteurs électriques intelligents, dans un souci d’efficacité énergétique. « Un autre sujet auquel nous tenons est l’effacement diffus », poursuit Xavier Caïtucoli.

Il s’agit, dans ce cas, de demander à une série de consommateurs résidentiels de baisser leur consommation lors d’un pic de consommation. Via un boîtier développé par le fournisseur d’énergie et l’accord préalable du client, il est possible d’éteindre, sans intervention du consommateur, tel ou tel appareil électrique, comme un chauffe-eau.

Une solution déjà adoptée par quelques milliers de clients en France mais qui pourrait avoir un plus grand écho en Belgique, dans un contexte de risque de pénurie d’électricité. « C’est ce type de système que l’on souhaite pouvoir proposer en Belgique », confirme Xavier Caïtucoli.

Le fournisseur, qui construit une centrale gaz-vapeur en Bretagne, espère aussi disposer à terme de capacités de production en Belgique. « Nous espérons pouvoir participer à la sécurisation du marché belge. Nous avons la capacité pour investir. On ne peut pas se contenter d’être présent qu’en aval », poursuit le dirigeant, qui juge indispensable la mise en place de mécanismes de soutien.

Source : Trends Le Vif

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

[Communiqué de presse] Le Brabant wallon : champion en économies sur les factures d’énergie

Depuis plusieurs années, les communes de Rixensart, La Hulpe et Chaumont-Gistoux s’associent à la
plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé annuel d’électricité verte
et de gaz. Sur l’ensemble du territoire belge, les 3 communes du Brabant Wallon se hissent en haut du
podium pour leur participation record : 1 ménage sur 5 inscrits à Rixensart et La Hulpe et près d’1
ménage sur 8 à Chaumont-Gistoux.

[Communiqué de presse] Des villes et communes belges aident leurs habitants à économiser 50% sur le prix de l’énergie

Cette année, neuf villes et communes s’associent à la plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé d’électricité verte et de gaz. Disponible jusqu’au 23 décembre, l’offre du 2ème semestre 2020 proposée aux habitants de Rixensart, La Hulpe, Chaumont-Gistoux, Genappe, Seraing, Tournai, Thuin, Braine-le-Comte et Ganshoren bat tous les records en proposant d’économiser aux citoyens en moyenne 300 euros sur leur facture d’énergie.

[Communiqué de presse] Se chauffer au gaz coûte plus cher aux Wallons

Cet hiver, plus besoin de tergiverser : se chauffer au gaz est une des solutions les plus économiques. Oui, mais pas partout. 239,29 euros : c’est la différence entre la facture annuelle de chauffage d’un ménage wallon et celle d’un ménage flamand, à consommation identique !

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !