facture d'énergie en télétravail

Télétravail : quel impact sur ma facture d’énergie ?

Télétravail : quel impact sur ma facture d’énergie ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Malgré la fin des mesures sanitaires liées à la pandémie, le télétravail semble être devenu une habitude. Celui-ci entraîne cependant une plus grosse consommation d'énergie pour votre ménage. Quel impact cela aura-t-il sur votre facture ? Wikipower a fait le calcul pour vous.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Mis au pied du mur par la COVID-19, les employeurs avaient dû recourir en masse au télétravail pour leurs équipes, quand cela était possible. Et nombreux sont les employés qui s’y sont habitués et, par conséquent, travaillent toujours à distance un jour ou plusieurs fois par semaine. D’une part, cela signifie qu’il faut adapter sa façon de travailler et la gestion de sa vie privée, mais d’autre part, il est également nécessaire de revoir son budget énergie.

En effet, en prestant votre activité depuis votre domicile, votre consommation d’électricité et de gaz subit forcément un impact, et donc votre facture énergétique aussi. C’est d’autant plus vrai l’hiver, qui se distingue parfois par d’intenses vagues de froid.

Alors, à combien s’élève donc le surcoût ? Que pouvez-vous faire pour limiter votre consommation ? Pouvez-vous espérer des compensation de la part de votre employeur ? Wikipower s’est penché sur ces questions pour vous.

Ne ratez aucune de nos analyses sur l’évolution de vos factures d’énergie ! Abonnez-vous à la newsletter de Wikipower pour rester au courant de l’actu énergie toute l’année !

Entre 25 et 34 euros de plus par mois en Wallonie

facture énergie

Vous êtes nombreux à vous demander quelle quantité d’électricité ou de gaz vous utilisez en télétravail, et surtout, quel impact cela aura sur votre facture énergétique.

Pour notre estimation, nous avons tenu compte de trois facteurs consommateurs d’énergie :

  • le poste de travail, soit un ordinateur portable moyen
  • l’éclairage, comprenant l’utilisation de 3 ampoules LED
  • le chauffage, où l’on augmenterait de 3°C une pièce, soit 10 % de la maison

À raison de 8 heures par jour et de 20 jours par mois, on peut ramener la consommation moyenne de ces trois éléments aux quantités suivantes :

  • le poste de travail : 40 kWh/mois
  • l’éclairage : 3,2 kWh/mois
  • le chauffage : 30 kWh/mois

Nous avons ensuite multiplié ces quantités par les prix d’un contrat compétitif (en septembre 2022) pour obtenir le supplément causé par le télétravail.

Consommation et chauffage électriques

Wallonie : 34 €/mois

Bruxelles : 31 €/mois

Flandre : 32 €/mois

Consommation électrique + chauffage au gaz

Wallonie : 25 €/mois

Bruxelles : 23 €/mois 

Flandre : 23 €/mois

Ainsi, en Wallonie, si vous vous chauffez à l’électricité, votre facture pourrait accuser un surcoût de l’ordre de 34 euros par mois, une augmentation de 70 % par rapport aux prix de janvier 2021. Ce montant tomberait à 25 euros par mois dans le cas d’un chauffage au gaz, soit 92 % d’augmentation. Pour la Wallonie, les calculs ont été effectués avec les tarifs de septembre 2022 de la formule Easy variable d’ENGIE.

Pour les Bruxellois, le surplus de consommation en télétravail est le moins élevé des trois régions, bien que la différence soit marginale. Un ménage de la capitale payerait ainsi 31 euros par mois de surplus en cas de chauffage à l’électricité, et 23 euros par mois avec un chauffage au gaz, ce qui représente respectivement 82 % et 109 % d’augmentation par rapport à janvier 2021. La carte tarifaire prise en compte pour le calcul dans la capitale est Easy variable d’ENGIE en septembre 2022.

Enfin, si vous habitez en Flandre, la situation est entre les deux : 32 euros par mois si vous vous chauffez uniquement à l’électricité, et 23 euros par mois si votre chaudière est à gaz. Par rapport aux prix de janvier 2021, il s’agit d’une augmentation de 68 % et 92 % si vous vous chauffez au gaz. Les prix de référence sont ceux d’Easy variable d’ENGIE en septembre 2022.

Notez toutefois que depuis le 1er mars 2022 pour l’électricité et le 1er avril 2022 pour le gaz, et jusqu’en 2023, la TVA sur l’énergie est passée de 21 % à 6 %, et ce, jusqu’au 31 mars 2023. Cela a évidemment un impact sur l’estimation proposée.

>> Lire aussi : Prix de l’énergie : avec quelle énergie vaut-il mieux se chauffer ?

Attention : en fonction de votre situation personnelle, plusieurs facteurs peuvent peser dans la balance et modifier l’impact économique du télétravail sur vos factures d’énergie et votre budget en général. Citons entre autres :

  • La réduction des déplacements. Si votre employeur ne rembourse pas les trajets vers et depuis votre lieu de travail, le prix de l’essence pourrait rendre plus ou moins avantageux le travail à domicile.
  • Le nombre de télétravailleurs. Travailler à plusieurs au même endroit implique l’alimentation de plusieurs ordinateurs, et potentiellement l’éclairage et le chauffage de plusieurs pièces du logement.
  • L’inertie de la chaleur. Étant donné que vous chauffez votre habitation durant votre journée de télétravail, vous ne devez plus la chauffer autant en soirée que vous auriez dû le faire après une journée au bureau.
  • Le bilan énergétique de votre habitation. Selon que votre habitation est qualifiée de « passive » ou de « passoire énergétique », le télétravail n’aura pas le même impact.
  • Le niveau d’installation nécessaire. Le recours à un écran supplémentaire, à une imprimante ou à tout autre dispositif énergivore éventuel doit également être pris en compte. Ainsi, nous pourrions imaginer qu’un graphiste ou un ingénieur industriel consommeraient plus à domicile que d’autres professions.

Réduisez vos factures en optant pour un contrat d’énergie moins cher ! Les achats groupés d’énergie peuvent vous y aider.

Une situation qui persiste dans le temps ?

Une vingtaine ou un trentaine d’euros par mois en plus, cela ne semble pas être une somme énorme. Mais cela s’additionne rapidement. En outre, ceci n’est pas non plus sans conséquences.

En effet, même sans la crise sanitaire, les entreprises amorcent un changement d’habitudes. La tendance est aujourd’hui à la numérisation et à la décentralisation chez les employeurs, et les événements récents n’ont fait qu’accélérer le processus. Cela signifie qu’à l’avenir, vous pourriez travailler davantage à distance.

Il est ainsi conseillé de prendre vos dispositions pour limiter votre consommation d’électricité et de chauffage dans la durée. Comment faire ?

Comment diminuer sa consommation d'énergie en télétravail ?

« Un degré de température en moins, c’est 7 % de consommation en moins. »

Quentin Gonay, CTO Wikipower Tweet

Quelques gestes simples peuvent vous permettre d’éviter les excès. C’est d’autant plus utile à l’approche de l’hiver, qui est une période durant laquelle nous consommons logiquement beaucoup plus d’énergie qu’en été.

Pour le chauffage, par exemple, pensez à aérer votre habitation le matin afin d’évacuer l’accumulation d’humidité qui a pu se former. Rappelons en effet, que la chaleur se diffuse moins bien dans un environnement humide. Pour limiter les pertes d’énergie, ouvrez donc vos fenêtres durant une quinzaine de minutes avant de vous mettre au travail.

N’ayez pas peur non plus de baisser quelque peu votre thermostat en journée (réglez-le sur 17°C par exemple). Si vous n’êtes pas tout à fait à votre aise à cette température, n’hésitez pas à vous couvrir un peu plus chaudement. Un plaid peut aussi grandement améliorer votre confort.

Ayez également le réflexe de profiter un maximum des rayons du soleil, que ce soit pour limiter l’utilisation de vos lampes ou de votre radiateur.

Enfin, faites la chasse au gaspillage d’énergie en débranchant les appareils électriques que nous n’utilisez pas. Et il peut y en avoir beaucoup : un chargeur de téléphone oublié sur la prise, un robot électrique que vous n’avez plus utilisé depuis 3 jours mais qui est resté sur secteur, votre télévision que vous ne regardez que le soir, etc.

>> Voir aussi : 50 conseils en énergie pour faire des économies

Vous voulez découvrir plus d’astuces ? Comparateur-Energie.be a consacré tout un dossier complet à ce sujet : 8 conseils pour réduire votre consommation d’énergie en télétravail.

Rendre sa maison moins énergivore, une stratégie gagnante dans le long terme

Un autre moyen effiace de limiter ses factures d’électricité et de chauffage, c’est d’investir dans quelques travaux de rénovation énergétique. Cela pourrait effectivement s’avérer rapidement très rentable pour vous. Vous pourriez par exemple améliorer l’isolation thermique de votre habitation si celle-ci n’est pas parfaite, ou encore installer des panneaux photovoltaïques pour n’utiliser que l’électricité que vous produisez.

Des projets de travaux d’isolation ou d’installation de panneaux solaires ?

 Wikipower vous accompagne dans vos démarches ! Profitez d’une assistance personnalisée et d’une réduction de -10 % sur vos devis !

Avez-vous droit à des compensations ?

Bien que le télétravail ne soit plus obligatoire comme il l’était durant la crise du coronavirus, vous pourriez donc tout de même être amené(e) à travailler un jour ou quelques jours par semaine depuis votre domicile. Si ce travail à distance est structurel et régulier, votre employeur doit mettre à votre disposition, installer et entretenir le matériel nécessaire. De plus, il doit payer les frais de communication et de connexion liés.

Dans la pratique, l’employeur peut octroyer une indemnité forfaitaire de bureau pouvant atteindre 140,15 euros par mois. Celle-ci couvre les divers frais que le télétravail entraîne pour le travailleur comme les fournitures informatiques, les fournitures de bureau, les fournitures en énergie et en eau etc.

En plus de cette indemnité, l’employeur peut verser au travailleur une indemnité forfaitaire de 20 euros par mois couvrant l’utilisation professionnelle de l’abonnement et la connexion internet privés ; de 20 euros par mois pour l’utilisation d’un ordinateur et de périphériques privés à des fins professionnelles ; et de 10 euros par mois pour l’utilisation d’un deuxième écran ou d’une imprimante/scanner privés à des fins professionnelles sans ordinateur privé.

Conclusion

Une surcharge de l’ordre de 25 à 34 euros (en Wallonie), de 23 à 31 euros (à Bruxelles) ou de 23 à 32 euros (en Flandre) par mois n’est pas une somme négligeable. De plus, bien que votre employeur puisse vous indemniser, il n’est pas tenu de prendre ce surcoût à sa charge dans tous les cas. Cela veut donc dire que vous pourriez devoir supporter cet excès de consommation d’électricité et de chauffage. À l’approche de l’hiver, ce n’est pas tout à fait l’idéal.

La solution ? Réduire au maximum le gaspillage d’énergie et améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation.

Wikipower se positionne comme votre partenaire de confiance pour vous accompagner dans cette démarche. Nous proposons différents types d’achats groupés énergétiques pour vous aider à maximiser votre confort de vie tout en réduisant vos factures. Découvrez-les et profitez de réductions substantielles sur vos factures grâce à l’effet de groupe !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

chauffage au pellet

Chauffage au pellet: le guide complet

Comment se chauffer de manière écologique ? C’est ce que de nombreux ménages belges se demandent aujourd’hui. Dans ce contexte, le chauffage au bois, et plus particulièrement au pellet, séduit de plus en plus. Ses points forts ? Des prix généralement avantageux et pas (ou peu) d’émission de CO2. Ces atouts font de lui une alternative extraordinaire au chauffage au mazout ou au gaz. Mais avant toute chose, qu’est-ce que le pellet ? Comment le chauffage au pellet fonctionne-t-il ? Combien coûte-t-il ? Où le trouver ? Nous vous expliquons tout.

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !