Du nouveau pour le tarif prosumer en Wallonie

Du nouveau pour le tarif prosumer en Wallonie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Le tarif prosumer tout le monde en a entendu parlé, mais peu de personnes savent réellement ce qu'il en est ! Nous décortiquons ce nouveau tarif avec vous dans cet article.

Si vous possédez des panneaux photovoltaïques, un nouveau tarif « prosumer » (contraction de « producteur » et « consommateur ») doit s’insérer sur votre facture dès le 1er octobre 2020. Impopulaire et sujet à moult débats politiques, cette redevance a fait beaucoup parler d’elle. Il faut dire que son entrée en vigueur a été l’objet d’un imbroglio politique digne d’un roman à suspens.

 

Dans les épisodes précédents…

Pour ceux qui n’ont pas suivi la saga du tarif prosumer, voici un petit résumé de ce qu’il s’est passé.

  • Le tarif prosumer devait initialement entrer en application au 1er janvier 2020. Le Gouvernement wallon (et plus particulièrement le parti du MR) désirait cependant imposer un report de 5 ans. La CWaPE, l’organisme compétent en la matière, s’y est alors opposée. S’en sont suivis des débats enflammés, jusqu’en novembre 2019, où un décret du ministre wallon de l’Énergie — Philippe Henry (Ecolo) — a permis de trancher en faveur de la CWaPE.
  • Le Gouvernement wallon, ne voulant pas abandonner, a alors soumis l’affaire au Conseil d’État. Pour laisser le temps de démêler la situation, la CWaPE a accepté de retarder l’application du tarif prosumer de 4 mois, soit au 1er mai 2020. Le prosumer ne subira aucune correction rétroactive durant ces 4 mois de délai.
  • Fin janvier 2020, au grand dam du Gouvernement wallon, le Conseil d’État conforte l’autorité de la CWaPE en matière de tarification. Le Gouvernement wallon a alors tenté d’explorer d’autres pistes pour contrebalancer le poids de la redevance dans le budget des ménages prosumers. Les discussions ont cependant pris du retard en raison de la crise sanitaire qui est survenue entre-temps.
 

L’état actuel du tarif prosumer

La veille du 1er mai, le Gouvernement wallon n’était toujours pas parvenu à un accord. Finalement, au dernier moment, il a émis un communiqué dans lequel il déclare qu’il mettra en place des « mesures d’accompagnement ». L’une d’elles sera la rétribution sur 5 ans de l’électricité que les prosumers injecteront sur le réseau. Le détail des mesures est encore flou. 

Afin de faire coïncider l’application du tarif prosumer avec la mise en place effective de ces mesures, la CWaPE a annoncé que la redevance ne sera appliquée qu’à partir du 1er octobre 2020.

Quoi qu’il en soit, si vous êtes détenteur de panneaux solaires, il vaut mieux vous préparer à toutes les éventualités. C’est pourquoi nous vous expliquons comment appréhender au mieux cette nouvelle formule tarifaire selon votre installation.

Qu’est-ce que le tarif prosumer ?

« Mais c’est quoi le tarif prosumer au juste ? ». Telle est la question que certains d’entre vous se posent peut-être.

Il s’agit d’un tarif pour l’utilisation du réseau de distribution, appliqué à tous les prosumers, c’est-à-dire les propriétaires de panneaux photovoltaïques, éoliennes, systèmes hydrauliques, etc. Ce tarif s’applique lorsque la puissance de l’installation est inférieure ou égale à 10 kVA. Il ne s’agit ni d’une taxe ni d’un tarif d’injection, mais plutôt une redevance annuelle forfaitaire.

L’objectif de ce nouveau tarif est de faire contribuer de manière équitable l’ensemble des utilisateurs du réseau de distribution d’électricité́ à l’entretien de celui-ci. En effet, actuellement, les prosumers qui injectent sur le réseau au moins autant d’électricité que ce qu’ils en consomment, ne supportent pas les coûts de distribution.

Cette mesure vise donc à inciter les prosumers à autoconsommer davantage, c’est-à-dire, consommer en direct ce que leur installation produit.

Comment le tarif prosumer sera-t-il appliqué ?

C’est le fournisseur d’électricité qui facturera directement le tarif prosumer.

Concrètement, vous pourrez choisir entre deux formes de tarification : le tarif capacitaire calculé sur base de la capacité de production de l’installation ou le tarif proportionnel calculé sur base de la quantité d’électricité qui a effectivement été consommée à partir du réseau de distribution.

Le tarif capacitaire ou forfaitaire

Le tarif capacitaire ou forfaitaire s’applique à la puissance électrique nette développable (exprimée en kWe) de l’installation de production. Cette tarification est donc d’application quand vous ne disposez pas d’un compteur réseau qui comptabilise séparément le prélèvement. Le tarif capacitaire s’exprime en EUR/kWe.

Ici, la CWaPE prend comme hypothèse de production annuelle la valeur de 910 kWh par kWe par an. Elle considère également que vous autoconsommez 37,76 % ou moins de votre production d’électricité. C’est le gestionnaire de réseau qui fixe le montant de ce tarif forfaitaire. Pour vous donner une meilleure idée du montant que vous devriez payer en 2020, vous pouvez vous référer à ce tableau défini par la CWaPE :

Tarif prosumer TVAC

Les tarifs prosumer « capacitaires » approuvés des gestionnaires de réseau de distribution AIEG, AIESH, ORES Assets, RESA et REW pour les années 2020 à 2023 sont les suivants : Tarifs 2020, Tarifs 2021, Tarifs 2022 et Tarifs 2023.

Le tarif proportionnel ou réel

Si vous pensez pouvoir autoconsommer plus de 37,76% de votre production, le tarif proportionnel sera plus avantageux pour vous. Ici, c’est le volume d’électricité prélevé sur le réseau par le prosumer qui déterminera le montant à payer.

Pour pouvoir bénéficier de ce tarif proportionnel, il est nécessaire d’installer un compteur double flux (ou bidirectionnel) afin de mesurer séparément le prélèvement et l’injection. Vous devez faire la demande de placement auprès de votre gestionnaire de réseau. Le compteur vous sera facturé 150 € (htva).

Pour éviter toute perte de votre production annuelle, nous vous conseillons d’effectuer l’installation au moment de votre relevé annuel. Veillez donc à introduire votre demande suffisamment tôt auprès de votre gestionnaire de réseau pour obtenir la date souhaitée.

Quelle tarification choisir ?

Le choix du tarif dépendra de votre installation et de votre capacité à autoconsommer. Dans le cas d’une petite installation, le tarif capacitaire sera relativement faible et devrait vous convenir au mieux. Par contre, si vous avez une très grosse installation, combinée à une faible consommation, vous aurez tout intérêt à opter pour le tarif proportionnel.

Si vous hésitez sur la tarification la plus adaptée à votre situation, la CWaPE a développé́ un simulateur permettant d’évaluer l’intérêt d’opter pour le tarif proportionnel et le placement d’un compteur double flux.

Notez que si vous choisissez de passer au tarif proportionnel, le montant maximal facturé ne pourra pas être supérieur à celui que vous auriez payé si vous aviez opté pour le tarif capacitaire (hors frais d’installation du compteur double flux). Vous bénéficiez donc d’une garantie si vous faites le choix d’essayer d’autoconsommer plus !

Bon à savoir : si vous ne choisissez pas de tarification, c’est le tarif capacitaire qui vous sera attribué automatiquement. De même, si vous possédez un compteur double flux, vous ne pourrez pas opter pour le tarif capacitaire.

Exemples de facturation :

 

Quels sont les avantages de cette nouvelle législation ?

Le tarif prosumer vise à encourager les possesseurs de panneaux photovoltaïques à augmenter leur autoconsommation, et cela aura un impact direct sur votre facture ! En effet, si vous consommez moins d’électricité prélevée sur le réseau, vous aurez tendance à payer moins. De plus, si vous optez pour l’installation d’un compteur double flux, celui-ci vous garantit une tarification adaptée à votre usage réel du réseau.

Concrètement, comment améliorer votre autoconsommation et ainsi faire des économies ? Nous vous conseillons d’utiliser ou de programmer vos appareils qui consomment beaucoup d’électricité (chauffage, électroménager, etc.) durant les heures d’ensoleillement. Avec ces simples gestes et l’aide d’un minuteur, vous pourriez faire jusqu’à 45% d’économies. Il est possible d’aller encore plus loin dans cette démarche, grâce aux appareils « smart grid ready ». Grâce à cette technologie, vos appareils (machine à laver, lave-vaisselle, chauffe-eau thermodynamique ou électrique, chauffage électrique…) pourront communiquer avec vos panneaux photovoltaïques pour se mettre en marche au moment le plus propice afin de consommer le moins possible d’électricité provenant du réseau. Une autre astuce serait d’investir dans une batterie domestique pour stocker l’énergie que vous produisez afin de pouvoir l’utiliser en différé.

Cette nouvelle législation aura également un impact positif pour l’environnement. En effet, cela permettra d’intégrer plus d’énergie renouvelable sur le réseau, sans devoir le renforcer.

Vous hésitez encore à poser des panneaux photovoltaïques ?

Vous n’avez pas encore de panneaux photovoltaïques et vous hésitez à en poser suite à cette nouvelle législation ? Malgré la mise en application du tarif prosumer, l’installation de panneaux photovoltaïques en vaut toujours le coup ! En effet, la chute vertigineuse des prix de l’installation et des matériaux utilisés permet un placement moins onéreux. Les panneaux photovoltaïques constituent donc toujours un excellent investissement pour la planète, mais également pour votre portefeuille. Pas convaincu ? Vous pouvez calculer la rentabilité de votre future installation via le Service public de Wallonie.

Pour réaliser des économies sur votre placement de panneaux photovoltaïques, pensez à nos achats groupés ! Vous bénéficierez d’un devis gratuit ainsi que de 10 à 15% de réduction sur votre installation.

Envie d’en savoir plus sur cette nouvelle législation ou nos achats groupés de panneaux photovoltaïques ? Posez-nous toutes vos questions par e-mail (info@wikipower.be) ou par téléphone au 04/287.61.81 !

Installation photovoltaïque


 

Exemples

Cas 1 : Autoconsommation = 37,76%

Cas 1 autoconsommation à 37,76%

Cas 2 : Autoconsommation = 50%

Cas 2 autoconsommation à 50%

Cas 3 : Autoconsommation = 20%

Cas 3 autoconsommation à 20%

KWC, kVA, kWe, kWh — Qu’est-ce que c’est ?

  • kWc = kilowatt crête : C’est l’unité de mesure dans laquelle est exprimée la puissance d’une installation (des panneaux photovoltaïques par exemple) dans des conditions standard de test.
  • kVA = kilovoltampère : C’est l’unité de mesure dans laquelle est exprimée la puissance électrique maximale apparente d’une installation, mesurée à la sortie de l’onduleur.
  • kWe = kilowatt électrique : C’est l’unité de mesure dans laquelle est exprimée la puissance électrique nette développable de l’installation.
  • kWh = kilowattheure : C’est l’unité de mesure dans laquelle est exprimée la quantité d’énergie électrique produite par l’installation et la quantité d’énergie électrique consommée par l’utilisateur.
  •  

Sources : 

CWaPE, Wallonie.be

Les panneaux photovoltaïques sont toujours rentables !

Vous désirez savoir combien vous coûtera une installation photovoltaïque ? Demandez un devis en vous inscrivant à notre achat groupé de panneaux solaires !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
  1. Vandenbroucke jean-marie

    13/05/2020

    Bonjour,
    J’ai une installation d’environ 6,5 Kwe avec 2 onduleurs. Depuis l’été dernier , mes voisins ont installé aussi des panneaux. Depuis lors je constate dès coupures d’un de mes onduleurs de 11h30 à 15 h. J’ai contacté la société qui me les avaient placés en 2010. Un technicien est venu Fin 2019 sur place pour modifier certains paramètres dans les 2 onduleurs, mais maintenant que le printemps est revenu ainsi que le soleil, les coupures réapparaissent sur le petit onduleur. J’habite dans un lotissement de 10 maisons à Ronquières (7090) et 7 maisons ont posés des panneaux. Que faire pour remédier à ce problème, vu que je ne suis plus capable de produire de la même manière?
    Le gestionnaire de réseau est ORES.
    Quid du tarif Proconsummer dans un pareil cas?

    Merci de vos conseils
    Jean-Marie Vandenbroucke

    • Uyen Nguyen

      18/05/2020

      Bonjour M. Vandenbroucke,
      Merci pour votre intérêt pour cet article ! En ce qui concerne votre problème, il semblerait que vous faites face à un cas assez particulier de dysfonctionnement technique. La meilleure chose à faire est dès lors de recontacter la société qui a installé vos panneaux. Il se pourrait que le technicien qui est venu chez vous la dernière fois ait omis l’un ou l’autre réglage.
      Concernant le tarif prosumer, si vous choisissez une tarification proportionnelle, vous ne serez facturé que sur votre production effective. Donc si vous produisez moins avec vos panneaux, vous paierez moins.
      Si par contre vous choisissez un tarif capacitaire, vous pourriez être lésé si votre problème n’est toujours pas réglé quand le tarif prosumer sera appliqué (au 1/10/2020), car il sera calculé sur la puissance de votre installation et non sur votre production. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à bien insister auprès de votre installateur pour régler votre problème dès que possible afin d’éviter tout surplus éventuel.
      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à revenir vers nous.
      -L’équipe de Wikipower-

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Plus d'articles sur le même thème

achat groupé solidaire

Wikipower lance les achats groupés solidaires

L’action #wikisolidarity de Wikipower s’est clôturée avec 23.092 euros de dons versés à la Croix-Rouge en 4 semaines. Forte de ce succès, Wikipower lance aujourd’hui un appel à projets aux ONG belges pour organiser d’autres achats groupés solidaires à l’avenir.

prix de l'isolation toiture

Tout savoir sur le prix d’une isolation toiture en 2020

Isoler son toit, c’est le premier pas vers une maison économe en énergie. Mais quel est le prix au m² pour de tels travaux d’isolation ? Quel est le budget total qu’il vous faudra prévoir ? Nous vous aidons à répondre à toutes ces questions.

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !