isolation-acoustique

Comment effectuer l’isolation acoustique de son habitation ?

Comment effectuer l’isolation acoustique de son habitation ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Vous effectuez des travaux de rénovation dans votre habitation et souhaitez mettre en place son isolation acoustique ? Nous vous expliquons comment insonoriser votre logement en vous livrant les diverses techniques et matériaux existants. Nous vous dévoilons également l'ensemble des primes à l'isolation octroyées par les trois Régions du pays.

Quelle est la différence entre une isolation phonique et acoustique ?

On parle d’isolation phonique lorsqu’on veut atténuer les bruits provenant de l’intérieur d’une habitation tandis qu’on parle d’isolation acoustique pour effacer les nuisances sonores venant de l’extérieur.

Par exemple, si vous effectuez des travaux dans votre chambre à coucher pour ne plus entendre les bruits du salon situé en-dessous, vous procéderez à son isolation phonique. Et dans le cas où vous ne souhaitez plus être dérangé par les bruits de voitures de votre rue, vous effectuerez l’isolation acoustique de votre maison.

Dans cet article, nous allons davantage nous pencher sur l’isolation acoustique, faisant partie intégrante des travaux de rénovation classiques à effectuer dans une maison.

Quelle est la meilleure isolation acoustique ? Les différents matériaux isolants

On dénombre trois catégories principales de matériaux isolants :

  1. Naturels ;
  2. Minéraux ;
  3. Synthétiques.

Certains sont plus adaptés à l’isolation acoustique de votre sol tandis que certains d’autres servent à insonoriser vos murs. A savoir également que vous pouvez utiliser certaines matières pour combiner l’insonorisation de votre maison avec vos travaux d’isolation thermique.

En termes d’isolants naturels, nous retrouvons entre autres le liège, la laine de mouton, la paille ou la fibre de bois, la ouate de cellulose, le torchis ou, plus rare, la fibre de coco. Considérés comme étant très écologiques, ces matériaux sont de plus en plus présents sur le marché. Mais parmi tous ces matériaux, lequel choisir ? Lorsque l’on les compare, la ouate de cellulose et le liège sont jugés comme étant les meilleurs isolants naturels. Il est cependant conseillé de faire appel à un professionnel pour isoler votre intérieur à la ouate de cellulose. Quant au liège, il se révèle particulièrement efficace pour combattre les bruits d’impacts.

Dans la catégorie des isolants minéraux, les deux plus réputés sont sans aucun doute la laine de verre et la laine de roche. Nous comptons également la perlite (roche volcanique), l’argile expansé ou encore, le verre cellulaire (combinaison entre du verre recyclé et des matières minérales telles que l’oxyde de fer). Bien qu’extrêmement efficaces contre les bruits aériens et de contact, certains consommateurs mettent toutefois l’accent sur la potentielle dangerosité des laines minérales puisqu’elles peuvent pénétrer dans les voies respiratoires. Il est donc primordial de bien se protéger le visage lors de son utilisation.

Quant aux isolants synthétiques, ils sont les plus populaires mais aussi, les moins écologiques puisque issus du pétrole et du plastique. Leur fabrication nécessite donc beaucoup de ressources grises et non-renouvelables. De plus, ces matériaux sont inflammables et des substances novices pour l’Homme en émanent. Leur succès réside en réalité dans leurs tarifs très compétitifs et leur haute performance. Le polyuréthane et le polystyrène sont les deux isolants synthétiques les plus connus du marché.

Jusqu'à - 15% sur vos travaux d'isolation !

Inscrivez-vous à notre achat groupé d’isolation

Comment insonoriser votre habitation ?

Généralement, lorsqu’on procède à l’isolation acoustique d’une habitation, on l’effectue sur les murs, le sol, le plafond ou les fenêtres. Les procédures et matériaux utilisés ne sont pas forcément les mêmes d’un endroit à l’autre.

L'isolation acoustique du mur

Isoler vos murs vous permet non seulement de vous protéger des bruits externes mais aussi d’atténuer les nuisances des pièces mitoyennes. Mais, comment procéder à cette opération ?

  1. La contre-cloison qui consiste à doubler votre mur avec une ossature métallique ou en bois. Un isolant tel que la ouate de cellulose y est posé ;
  2. Les panneaux isolants prêts à l’emploi, composés de matériaux (par exemple, la laine de verre) et d’une plaque de plâtre ;
  3. La contre-cloison insonorisante qui permet d’atténuer les bruits mitoyens (voisins, pièce…). Contrairement à la contre-cloison classique, l’insonorisante n’est pas collée directement sur le mur et évite donc toute vibration sonore.

L'isolation acoustique du sol

L’isolation acoustique du sol est idéale en cas de nuisance sonore telle qu’un bruit de pas venant de l’étage. Pour ce faire, deux solutions existent :

  1. Poser une couche isolante (laine minérale, par exemple) sous la chape de l’étage supérieur ;
  2. Installer un sol flottant. Pour ce faire, le revêtement doit être posé sur une sous-structure souple. Cette solution est idéale dans le cadre de travaux de rénovation puisqu’elle est moins onéreuse et plus facile d’application.

L'isolation acoustique du plafond

Vous vivez en appartement et estimez que votre voisin du dessus est trop bruyant ? Dans ce cas l’isolation de votre plafond peut être la solution adéquate. Il existe diverses manières d’isoler votre plafond mais la plus commune reste d’installer un faux plafond muni d’amortisseurs, ce qui diminuera considérablement les nuisances sonores.

Comme pour l’isolation du sol, vous pouvez poser une couche isolante sous la chappe de votre plafond. Enfin, si votre plafond sonne creux, la meilleure alternative est de remplir sa cavité de fibres de celluloses. Ecologique, cette option est également excellente en termes d’isolation thermique.

Notre conseil d’expert : pour un meilleur rendement, n’hésitez pas à effectuer l’isolation de votre toiture. Ces travaux vous garantiront une meilleure acoustique mais aussi, des économies d’énergie puisqu’une toiture bien isolée peut faire baisser de 30% votre facture d’énergie annuelle.

L'isolation acoustique de la fenêtre

Pour une diminution des bruits extérieurs, il est préférable de faire installer du double vitrage sur l’ensemble des fenêtres de votre maison. De plus, cette démarche vous permettra d’avoir une meilleure isolation thermique. Vous pouvez également décider d’installer un survitrage intérieur, à savoir une deuxième fenêtre posée à une quinzaine de centimètres de l’initiale. Cependant, pour effectuer ces travaux, il est primordial d’avoir une menuiserie en bon état, auquel cas vous devrez changer l’ensemble de vos fenêtres.

Quel est le prix d'une isolation acoustique ?

Le montant total d’une isolation acoustique dépend de plusieurs critères :

  • L’endroit à isoler ;
  • La surface ;
  • Le type d’isolant ;
  • La main d’œuvre.

Il est toutefois possible d’établir des moyennes de prix minimum et maximum, facturée au m2.

Travaux concernés

Prix moyen au m2

Plafond

35€ minimum et 50€ maximum

Mur

5€ minimum et 20€ maximum

Sol

9€ minimum et 25€ maximum

Fenêtre

50€ minimum et 200€ maximum

 

En ce qui concerne la main d’œuvre, on estime qu’elle revient à 60€ minimum du m2 et 90€ maximum du m2, peu importe le type d’isolation concernée.

Vous désirez vous tenir au courant des dernières avancées en termes d’énergie ? Alors abonnez-vous à la newsletter de Wikipower pour rester connecté !

Y-a-t-il des primes pour les travaux d'isolation ?

Afin de favoriser la transition énergétique, les Régions ont mis en place diverses primes énergie permettant aux ménages Belges de toucher un bonus post-travaux. Parmi ces dernières, nous comptons notamment le changement de système de chauffage (en passant du mazout au gaz, par exemple), les installations de panneaux photovoltaïques mais aussi, tout ce qui concerne les travaux d’isolation.

En Wallonie, peu importe les travaux d’isolation que vous souhaitez entamer (acoustique, thermique) ou l’endroit concerné, le montant de base de la prime reste identique et s’élève à 0,15 €/kWh économisé. Il peut être multiplié jusqu’à six fois, en fonction de la catégorie de revenus à laquelle vous appartenez. Cependant, le montant total de la prime ne peut dépasser 70 % du montant total des travaux.

>> En savoir plus sur les primes en Wallonie

La Région bruxelloise a décidé d’appliquer des montants minimum et maximum en fonction du type d’isolation que vous souhaitez entreprendre et de votre catégorie de revenus. Dès lors, si vous effectuez l’isolation acoustique de vos murs creux, vous obtiendrez une prime minimum de 8 €/m2 et de maximum 15 €/m2. Quant à l’isolation de votre sol, la prime s’étend de 20 à 38 €/m2. Dans tous les cas, si vous optez pour des matériaux écologiques, une prime supplémentaire de 15 €/m2 vous sera octroyée.

>> Plus d’informations sur les primes isolation à Bruxelles

En Flandre, c’est le gestionnaire de réseau de distribution Fluvius qui octroi les primes. En 2021, un bonus de 5 €/m2 vous ai donc attribué pour l’isolation de vos murs creux tandis que vous obtiendrez 6 €/m2 pour l’isolation de votre sol. Quant à l’installation d’un vitrage à haut rendement pour l’isolation de vos fenêtres, c’est une prime de 16 €/m2 à laquelle vous aurez droit.

>> Tout savoir sur les primes isolation en Flandre

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
  1. Francis josef georges

    16/11/2021

    Région wallonne ( Binche ): – Je viens de remplacer ttes. mes portes(2) et fenêtres (10)en dble. vitrage par du triple vitrage feuilleté anti effraction bien supérieur à mon installation initiale qui datait de + de 20 ans .
    Je n’ai pas demandé de prime bien trop compliqué et onéreux car il faut faire appel soi-même à un expert agréé RW qu’il faut payer .
    Puis je déclarer ces travaux ds. ma déclaration fiscale et où ? Quelle rubrique ?
    En vous remerciant .

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

groepsaankoop familie

Les quatre raisons de participer à des achats groupés d’énergie

Comment réduire sa facture d’énergie ? La réponse se trouve peut-être dans les achats groupés d’énergie. Ces actions collaboratives simplifient la vie de milliers de ménages belges et leur permettent de réduire considérablement leurs factures d’électricité et de gaz. Découvrez dans cet article leurs quatre principaux avantages.

concept d'achat groupé

Voici comment faire des économies avec le concept d’achat groupé

L’union fait la force… et fait également baisser vos factures ! C’est sur ce principe collaboratif que reposent les achats groupés. Que ce soit pour l’électricité, le gaz, l’isolation, les panneaux solaires ou encore les abonnements téléphoniques et internet, vous pouvez obtenir des prix nettement plus intéressants en rejoignant un achat en groupe. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Nous vous expliquons tout.

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !