reduction de tva sur l'electricité

Baisse de la TVA sur l’électricité : bonne ou mauvaise idée ?

Baisse de la TVA sur l’électricité : bonne ou mauvaise idée ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Une TVA à 6 % : bonne ou mauvaise idée ? Retour sur la fois où cette mesure avait été appliquée par le Gouvernement en place en 2014.

Souvenez-vous. Entre le 1er avril 2014 et le 1er septembre 2015, la TVA sur l’électricité était passée de 21 % à 6 %. Si de nombreux ménages belges désireraient qu’une telle mesure soit de nouveau appliquée pour soulager leurs factures, le journal L’Echo nuance sur les effets ricochets que cela provoquerait.

Que l’on soit pour ou contre, l’opération avait fait grand bruit en 2014. Wikipower revient sur les principaux aspects que cette TVA à 6 % avait chamboulés.

1. Généralités

Voici les trois points essentiels à retenir concernant le changement de TVA survenu entre le printemps 2014 et l’automne 2015 :

À qui s’adressait cette réduction ?

Ce taux de TVA était valable pour les particuliers ayant signé un contrat résidentiel auprès leur fournisseur d’énergie.

Cette réduction s’appliquait-elle aussi au gaz naturel ?

Non, le gouvernement fédéral avait décidé de réduire la TVA uniquement sur l’électricité.

Cette réduction s’appliquait-elle automatiquement ?

Oui, tous les fournisseurs d’électricité actifs en Belgique appliquaient cette diminution automatiquement. Les ménages pouvaient donc voir directement sur leurs factures l’effet de cette mesure durant sa période d’application.

2. Application de la TVA à 6 %

Comment cette diminution s’appliquait-elle sur les factures ? En pratique, nous allons distinguer deux cas de figure:

  • un où le contrat débutait avant le 1er avril 2014,
  • un où le contrat débutait après le 1er avril 2014 (suite à un changement de fournisseur ou à un déménagement).

Vous prévoyez de changer de fournisseur ? Participez à un achat groupé pour bénéficier de promotions exclusives !

A. Début du contrat avant le 1er avril 2014

Dans le cas où ledit contrat commençait avant le 1er avril 2014, la TVA de 6 % s’appliquait dès cette date-là, et pas avant. 

Concernant le décompte annuel (facture de régularisation), les fournisseurs appliquaient le taux de TVA selon un profil de consommation standard durant les douze derniers mois. 

Prenons l’exemple d’un contrat ayant débuté en septembre 2013. L’application de la TVA se décomposait alors comme suit lors de la régularisation (en septembre 2014) :

explication tva 6% en 2014

Ainsi, pour les consommations ayant eu lieu entre septembre et avril, le fournisseur appliquait une TVA de 21 %. Par contre, pour les consommations ultérieures à cette période, c’était bien la TVA de 6 % dont bénéficiaient les consommateurs.

B. Début du contrat après le 1er avril 2014

Ce cas était très simple. Puisque le contrat commençait après la mise en place de la réduction, la TVA appliquée par le fournisseur sur les acomptes mensuels et sur la facture de régularisation était toujours la même, soit 6 %.

Prenons l’exemple d’un contrat s’activant au 1er avril :

application tva 6% en 2014

Dans ce cas-ci, les consommateurs bénéficiaient donc dès le début de leurs contrats en avril 2014, d’une TVA réduite sur leur consommation d’électricité.

3. Pourquoi cette réduction n'a pas été maintenue

Si en valeur absolue, une baisse de la TVA diminue assez logiquement les dépenses effectives d’un ménage, ce mécanisme aurait quelques désavantages. Celui qui est le plus souvent invoqué est qu’une telle initiative retarderait le passage de l’indice-pivot, sur lequel sont indexés les salaires et les prestations sociales. En somme, les bénéfices d’une baisse de facture seraient contrebalancés par un pouvoir d’achat amoindri.

Que cet argument soit réellement valide ou non, les dirigeants du Gouvernement actuel semblent préférer la prudence, et recommandent d’autres mécanismes pour faire baisser la facture.

Rappelons qu’un des premiers bons gestes à avoir pour garder le contrôle de sa facture, c’est de comparer vos prix régulièrement (au moins une fois par an).

Enfin, il est possible de faire des économies substantielles en s’associant avec d’autres ménages pour un achat groupé d’électricité. Plus les participants sont nombreux, plus il est possible d’obtenir des prix concurrentiels.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Soyez le premier

à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

Plus d'articles sur le même thème

[Communiqué de presse] Le Brabant wallon : champion en économies sur les factures d’énergie

Depuis plusieurs années, les communes de Rixensart, La Hulpe et Chaumont-Gistoux s’associent à la
plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé annuel d’électricité verte
et de gaz. Sur l’ensemble du territoire belge, les 3 communes du Brabant Wallon se hissent en haut du
podium pour leur participation record : 1 ménage sur 5 inscrits à Rixensart et La Hulpe et près d’1
ménage sur 8 à Chaumont-Gistoux.

[Communiqué de presse] Des villes et communes belges aident leurs habitants à économiser 50% sur le prix de l’énergie

Cette année, neuf villes et communes s’associent à la plateforme de conseil en énergie Wikipower pour organiser un achat groupé d’électricité verte et de gaz. Disponible jusqu’au 23 décembre, l’offre du 2ème semestre 2020 proposée aux habitants de Rixensart, La Hulpe, Chaumont-Gistoux, Genappe, Seraing, Tournai, Thuin, Braine-le-Comte et Ganshoren bat tous les records en proposant d’économiser aux citoyens en moyenne 300 euros sur leur facture d’énergie.

[Communiqué de presse] Se chauffer au gaz coûte plus cher aux Wallons

Cet hiver, plus besoin de tergiverser : se chauffer au gaz est une des solutions les plus économiques. Oui, mais pas partout. 239,29 euros : c’est la différence entre la facture annuelle de chauffage d’un ménage wallon et celle d’un ménage flamand, à consommation identique !

Inscription à la newsletter !

Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !