blog énergie wikipower

2022 : quelles sont les primes énergie à Bruxelles ?

2022 : quelles sont les primes énergie à Bruxelles ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Les primes énergie sont octroyées partout en Belgique mais leur réglementation relève de la compétence de chaque Région. À Bruxelles, les habitants bénéficient d’une série de primes énergie pour rénover et améliorer leurs installations de chauffage et d'eau chaude sanitaire ainsi que pour effectuer leurs travaux d’isolation.

Depuis le 1er janvier 2022, les primes Énergie et les primes à la rénovation ne forment plus qu’un à Bruxelles et ont pris l’appellation de « prime Renolution »

L’uniformisation du système de primes a engendré quelques changements de l’octroi des primes. Dès lors, la demande s’effectue toujours après les travaux, dans un délai de 12 mois après la réception de la dernière facture. Nous vous expliquons en fin d’article comment entamer les démarches afin d’obtenir vos primes.

Quelles sont les primes Renolution disponibles à Bruxelles ?

Les primes énergies sont octroyées dans le cadre de travaux de rénovation ou de construction d’une habitation. C’est à la Région de Bruxelles-Capitale que revient la responsabilité de les distribuer jusqu’à épuisement du budget alloué à cet effet. Tous les résidents, propriétaires ou locataires, y sont donc éligibles.

Dès lors, vous pouvez faire la demande d’attribution d’une prime énergie pour les points suivants :

Primes A : les audits et études

Les primes A sont divisées en quatre sous-catégories :

  1. La prime A1 pour les audits énergétiques ;
  2. La prime A2 pour les études acoustiques en vue d’effectuer des travaux d’isolation acoustique ;
  3. La prime A3 pour les études de construction de matériaux (conception de bâtiment) ;
  4. La prime A4 pour le suivi architecte et ingénieur dans le cadre de travaux de rénovation.

Le montant de la prime A1 dépend de l’audit effectué.

Prime A1 Prime A2 Prime A3 Prime A4
400 €/logement individuel et 3000 € pour un bâtiment entier
2 % du montant octroyé
200 € / par logement individuel
8 % pour le suivi architecte, 2 % pour le suivi ingénieur, 2 % pour l'embellissement de façade

Vous désirez vous tenir au courant des dernières avancées en termes d’énergie ? Alors abonnez-vous à la newsletter de Wikipower pour rester connecté !

Primes B : installation de chantier

Dans le cas où vous effectuez des travaux nécessitant l’installation temporaire d’un échafaudage ou d’une bâche de protection pour un chantier de rénovation toiture ou façade, une prime vous ai octroyée.

Attention toutefois, les travaux d’isolation acoustique des murs ne sont pas éligibles à cette prime.

Son montant est calculé au m2 et varie selon votre catégorie de revenus : 

  • 20€/m2 pour la catégorie I ;
  • 30€/m2 pour la catégorie II ;
  • 40€/m2 pour la catégorie III ;

Pour savoir à quelle catégorie de revenus vous appartenez, rendez-vous sur le site de Brussels Environnement.

Primes C : gros œuvre et gestion de l'eau

Les primes C se divisent en quatre parties et englobent les travaux effectués sur les structures portantes de votre habitation, les égouts ou encore, les systèmes de récupération d’eau de pluie.

  • C1 – Structure portante : fondations, éléments structurels métalliques, en béton armé ou en bois, plancher en bois, maçonneries portantes et de jointement ;
  • C2 – Évacuation des eaux usées : le placement ou le remplacement des conduites d’égouttement, des conduites de chutes, des chambres de visite ;
  • C3 – Récupération des eaux de pluies : la mise en service et le raccordement d’une citerne à eau de pluie ; 
  • C4 – Perméabilisation du sol.
Prime CCatégorie de revenus ICatégorie de revenus IICatégorie de revenus III
Prime C130 % du montant éligible de la facture50 % du montant éligible de la facture70 % du montant éligible de la facture
Prime C2
  • 70 €/m d’égoût
  • 210 €/chambre de visite
  • 70€/avaloir
  • 440€/chambre de déconnexion
  • 25 €/m d’égoût
  • 80 €/chambre de visite
  • 25€/avaloir
  • 165€/chambre de déconnexion
  • 25 €/m d’égoût
  • 80 €/chambre de visite
  • 25€/avaloir
  • 165€/chambre de déconnexion
Prime C3

500 €/logement

750 €/logement

 1.100€/logement

Prime C460€/m275€/m290€/m2

Primes D : salubrité

Les primes D englobent les travaux permettant de réguler les problèmes d’humidité, de moisissures, de champignons et de détérioration de matériaux causée par des insectes. Elles sont divisées en deux parties : 

  • La prime D1 pour la réparation et l’assèchement des murs grâce, notamment, à l’injection de produits hydrofuges ou encore, l’insertion d’une membrane d’étanchéité dans la maçonnerie ;
  • La prime D2 pour les travaux de décapage des enduits et des plafonnages contaminés, la destruction de ces derniers ou encore, le traitement du bois, l’injection de fongicides ou d’insecticides.

Pour cette dernière, un rapport préalable émis par un laboratoire agréé doit avoir été délivré.

Les montants sont identiques, qu’il s’agisse de la prime D1 ou D2 : 

  • Catégorie I : 30 % du montant éligible de la facture
  • Catégorie II : 50 % du montant éligible de la facture
  • Catégorie III : 80 % du montant éligible de la facture

Primes E : toiture

Les primes relatives à la toiture sont décuplées en cinq catégories : 

  1. La structure de la toiture, à savoir tous les travaux relatifs au placement ou remplacement d’éléments tels que la charpente, le chevronnage ou le gîtage ;
  2. Sa couverture et son étanchéité ;
  3. L’isolation thermique de la toiture ;
  4. L’aménagement des accessoires tels que les corniches, les avaloirs, les lucarnes, les gouttières ;
  5. Les toitures végétalisées ou stockante en eau, à condition qu’elles soient préalablement isolées.
primes-énergie-bruxelles(1)


    Hormis la prime E3, éligible à tous types de bâtiments, les autres primes concernent uniquement les bâtiments résidentiels.

    Dans le tableau ci-dessous, retrouvez l’ensemble des tarifs de ces primes toiture.

    Catégorie E1 E2 E3 E4 E5
    Catégorie I
    30 % du montant éligible de la facture
    60 € / m2
    35 € / m2
    30 % du montant éligible de la facture
    20 € / m2
    Catégorie II
    40 % du montant éligible de la facture
    70 € / m2
    45 € / m2
    40 % du montant éligible de la facture
    30 € / m2
    Catégorie III
    50 % du montant éligible de la facture
    80 € / m2
    70 € / m2
    50 % du montant éligible de la facture
    40 € / m2

    Primes F : façades

    Il existe, au total, six primes différentes en ce qui concerne les façades

    • F1 – L’isolation thermique ;
    • F2 – Le placement ou le remplacement d’un bardage sur l’isolant thermique de la surface extérieure. Cette prime n’est possible qu’en combinaison de la prime F1 ; 
    • F3 – L’application d’un enduit en ciment ou d’un enduit de parement sur les murs extérieurs d’une construction. Cette prime n’est possible qu’en combinaison de la prime F1 ; 
    • F4 – L’embellissement de la façade avant (nettoyage, entretien, enduits, peinture, réparations) ;
    • F5 – L’embellissement des façades arrière et latérale (nettoyage, entretien, enduits, peinture, réparations) ;
    • F6 – L’isolation acoustique des murs séparant deux logements. 

    Retrouvez l’ensemble des tarifs octroyés ci-dessous.

    Catégorie F1 F2 F3 F4 F5 F6
    Catégorie I
    35 €/m2 pour l'insolation intérieure | 50 €/m2 pour l'isolation extérieure | 20 €/m2 pour les coulisses
    40 € / m2
    40 € / m2
    50 €/ m2
    30 € / m2
    30 € / m2
    Catégorie II
    40 €/m2 pour l'insolation intérieure | 70 €/m2 pour l'isolation extérieure | 25 €/m2 pour les coulisses
    45 € / m2
    45 € / m2
    50 €/ m2
    40 € / m2
    60 € / m2
    Catégorie III
    45 €/m2 pour l'insolation intérieure | 90 €/m2 pour l'isolation extérieure | 30 €/m2 pour les coulisses
    50 € / m2
    50 € / m2
    50 €/ m2
    50 € / m2
    90 € / m2

    Primes G : portes et fenêtres extérieures

    L’octroi des primes pour les portes et les fenêtres extérieures porte sur ces divers travaux : 

    • G1 : le placement des portes en bois, en aluminium ou en matériau de réemploi recyclé ou encore, le placement de nouvelles menuiseries en bois, en PVC ou en aluminium ;
    • G2 : le placement ou remplacement de châssis, pour autant qu’ils soient à double ou triple vitrage ;
    • G3 : la réparation de porte extérieure en façade, qu’elle soit en bois ou en aluminium ainsi que l’installation de dispositif de ventilation.

    Le montant de la prime G1 varie selon si la porte est en bois ou en aluminium. 

    Matériau Catégorie I Catégorie II Catégorie III
    Aluminium ou PVC
    40 € / m2
    50 € / m2
    55 € / m2
    Bois
    100 € / m2
    120 € / m2
    140 € / m2

    Quant aux primes G2 et G3, voici leurs montants : 

     

    Prime Catégorie I Catégorie II Catégorie III
    G2
    130 € / m2
    220 € / m2
    260 € / m2
    G3
    90 € / m2
    160 € / m2
    180 € / m2

    Primes H : sols et planchers

    Cette prime concerne les travaux d’isolation thermique du sol et plancher ainsi que l’isolation acoustique du sol et des plafonds séparant deux logements. Cette dernière ne concerne que les bâtiments résidentiels alors que la première est destinée à tous les types de bâtiments. 

    Retrouvez les prix de ces primes dans le tableau ci-dessous.

    Prime Catégorie I Catégorie II Catégorie III
    H1
    35 € / m2
    40 € / m2
    45 € / m2
    H2
    30 € / m2
    60 € / m2
    90 € / m2

    Jusqu'à - 15% sur vos travaux d'isolation !

    Inscrivez-vous à notre achat groupé d’isolation

    Primes I : aménagements intérieurs

    La prime I est divisée en quatre parties distinctes. 

    La prime I1 qui concerne le placement ou le remplacement des escaliers intérieurs, à l’exception des escaliers escamotables. Son prix dépend aussi de la catégorie de revenus à laquelle vous appartenez : 

    • Catégorie I : 30 € / marche ;
    • Catégorie II : 50 € / marche ; 
    • Catégorie III : 80 € / marche.

    La prime I2 concerne les emplacements de vélo au sein d’une logement. Son prix s’élève 80 € maximum par emplacement avec un maximum de deux emplacements par logement.

    Quant à la prime I3, elle concerne la protection des bâtiments contre les incendies. Son prix s’élève à 20 % du montant éligible de la facture.

    Enfin, la prime I4 concerne les aménagements faits pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. Qu’il s’agisse de travaux privatifs ou pour les parties communes d’un bien immobilier, la prime s’élève à 7500 €.

    Vous désirez vous tenir au courant des dernières avancées en termes d’énergie ? Alors abonnez-vous à la newsletter de Wikipower pour rester connecté !

    Primes J : chauffage et chauffe-eau

    La catégorie de prime J est probablement la plus complète de toutes puisqu’elle se décuple en 9 primes.

    La prime J1 concerne les chaudières au gaz collectives ou individuelles d’une puissance égale ou inférieure à 100 kW. Son montant varie selon sa puissance.

     

    40 kW Entre 40 et 100 kW
    700 € / installation pour la catégorie I - 800 € / installation pour la catégorie II - 1.200 € / installation pour la catégorie III
    5 € / kW, peu importe la catégorie

    La prime J2 est dédiée aux chaudières au gaz individuelles ou collectives d’une puissance supérieur à 100 kW. Son montant équivaut à un pourcentage éligible du montant total de la facture : 

    • 25 % pour la catégorie I ; 
    • 27,5 % pour la catégorie II ;
    • 30 % pour la catégorie III.

    La prime J3 concerne l’installation ou la rénovation d’une cheminée d’un logement collectif en vue de l’installation d’une chaudière individuelle performante. Ici aussi, le montant correspond à un pourcentage éligible du montant total de la facture :

    • 30 % pour la catégorie I ; 
    • 35 % pour la catégorie II ;
    • 40 % pour la catégorie III.

    La prime J4 est destinée à l’installation d’une pompe à chaleur pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire. S’il s’agit d’une installation pour logement résidentiel, la prime varie de 4.250 à 4.750 € / logement tandis que pour les logements non résidentiels, elle s’élève à 25 % du montant éligible de la facture et ce, peu importe la catégorie de revenus à laquelle vous appartenez.

    > Lire aussi : vers la fin des chaudières à mazout en Belgique ?

    La prime J5 est destinée à l’installation de radiateurs à basse température pour les logements résidentiels. Son prix varie de la sorte : 

    • 75 € / pièce pour la catégorie I ;
    • 125 € / pièce pour la catégorie II ; 
    • 200 € / pièce pour la catégorie III.

    La prime J6 concerne la régulation d’une installation de chauffage par le biais d’un thermostat, d’un optimisateur thermique ou de vannes thermostatiques. Retrouvez les tarifs de cette prime dans le tableau ci-après.

     

    Installation Catégorie I Catégorie II Catégorie III
    Vanne thermostatique
    15 € / pièce
    25 € / pièce
    40 € / pièce
    Thermostat
    40 € / pièce
    70 € / pièce
    100 € / pièce

    La prime J7 concerne l’installation d’un chauffe-eau au gaz de classe A, sans veilleuse et sans ballon d’accumulation d’eau chaude. Elle est destinée uniquement aux logements résidentiels et son montant est le suivant : 

    • 500 € / installation pour la catégorie I ;
    • 550 € / installation pour la catégorie II ;
    • 600 € / installation pour la catégorie III.

    La prime J8 est destinée à l’installation d’un chauffe-eau solaire thermique. Son prix varie entre 2.500 et 3.500 € / logement en fonction de votre catégorie de revenus.

    Enfin, la prime J9 concerne le placement ou le remplacement d’un chauffe-eau via une pompe à chaleur et est destinée aux logements résidentiels. Son montant varie de 1.400 à 1.600 € par logement, dépendamment de votre catégorie de revenus.

    >> Prix de l’énergie : avec quelle énergie vaut-il mieux se chauffer ?

    Primes K : sanitaires

    Il n’existe qu’une prime – la K1 – pour l’installation des sanitaires. Elle concerne  les travaux nécessaires et l’installation des équipements sanitaires, leurs accessoires et les travaux permettant l’évacuation et l’arrivée des eaux. Elle est limitée à cinq travaux par logement. 

    Voici son prix : 

    • 200 € / appareil pour la catégorie I ;
    • 340 € / appareil pour la catégorie II ;
    • 540 € / appareil pour la catégorie III.

    Primes L : électricité et gaz

    La prime L1 concerne la conformité de l’installation électrique des logements résidentiels. Elle englobe les travaux d’installation de tableaux électriques, de disjoncteurs, des prises et autres interrupteurs. 

    Quant à la prime L2, elle concerne la conformité de l’installation de gaz pour les logements résidentiels également, en prenant en compte les travaux relatifs à l’installation des conduites de gaz. 

    Leur prix équivaut à un pourcentage du montant total de la facture (30 % pour la catégorie I, 50 % pour la catégorie II et 70 % pour la catégorie III).

    primes-énergie-bruxelles

    Primes M : ventilation mécanique contrôlée

    Les primes M sont décuplées en deux parties. 

    La prime M1 qui concerne l’installation d’une VMC simple flux centralisé. Son prix est le suivant : 

    • 1.550 € / logement pour la catégorie I ;
    • 1.950 € / logement pour la catégorie II ;
    • 2.230 € / logement pour la catégorie III.

    La prime M2 concerne les VMC double flux. Les logements résidentiels comme non résidentiels y sont éligibles. 

    Type de logement Catégorie I Catégorie II Catégorie III
    Résidentiel
    3.000 € / logement
    3.750 € / logement
    4.300 € / logement
    Non résidentiel
    25 % de la facture éligible
    25 % de la facture éligible
    25 % de la facture éligible

    Pour en savoir davantage sur les bonus disponibles, consultez la page de Renolution.

    Quelles sont les conditions d'éligibilité aux primes rénovation ?

    Les primes Renolution sont valables pour toute personne physique ou morale souhaitant effectuer soit une étude, soit des travaux déclarés et facturés.

    Pour ce faire, le demandeur doit obligatoirement disposer d’un compte en banque belge tandis que l’entrepreneur qui effectuera les travaux doit être enregistré à la Banque Carrefour des Entreprises.

    En ce qui concerne le bâtiment en question, il doit être situé sur le territoire de la Région Bruxelles-Capitale et doit avoir été construit depuis minimum 10 ans au moment de l’introduction de la demande.

    Les travaux doivent être obligatoirement entrepris par des professionnels.

    >> Lire aussi : Rénovation énergétique : combien coûtent vos travaux ?

    Comment faire pour avoir la prime énergie ? Formulaire de contact et demande à introduire

    La demande d’octroi des primes Renolution se fait directement via le portail électronique de la Région Bruxelles-Capitale, IRISBox. 

    Cet outil vous permet de recenser l’ensemble de vos démarches et documents importants. Vous pourrez également y effectuer des simulations de prime.

    Un régime transitoire pour les demandes de primes en cours

    Le système de primes Renolution étant en place depuis le 1er janvier 2022, la Région de Bruxelles-Capitale a mis en place un système transitoire pour toute personne ayant introduit cette demande de prime avant. Pour ce faire, deux s’options s’offrent à vous : 

    • Vous renoncez à votre demande de prime introduite avant le 31 décembre 2021 et en réintroduisez une nouvelle sous le nouveau régime Renolution, à conditions que vos factures aient été émises en 2022 ;
    • Conserver votre demande de prime et la compléter par une demande de prime énergie 2021. Cette alternative est valable jusqu’au 31 décembre 2022 maximum.
    Share on facebook
    Share on twitter
    Share on linkedin
    Share on pinterest
    Share on email

    Soyez le premier

    à recevoir les meilleurs conseils et des astuces pour optimiser votre budget énergétique !

    Wikipower : Ambassadrice des Trends Gazelles

    Une entreprise liégeoise en plein essor : Wikipower poursuit sa croissance et décroche le prix de Trends Gazelles nationale pour l’année 2020, dans la catégorie « Petites entreprises ».

    Plus d'articles sur le même thème

    compteur-panneaux-photovoltaiques

    Quel type de compteur installer avec vos panneaux photovoltaïques ?

    Quel compteur avec vos panneaux photovoltaïques ? Si vous venez de faire installer des panneaux solaires, il n’est pas toujours simple de savoir vers quel modèle de compteur électrique se tourner. Ensemble, faisons un tour d’horizon des divers compteurs d’électricité existants et vérifions leur compatibilité avec votre installation de panneaux solaires.

    Je energiefactuur controleren

    4 initiatives pour reprendre le contrôle sur sa facture d’énergie

    Comment diminuer sa facture d’énergie ? C’est une question que d’innombrables ménages belges se posent, sans forcément y trouver de réponse. Qu’il s’agisse de s’éclairer ou de se chauffer, il existe pourtant des habitudes simples à adopter pour reprendre le contrôle de son budget énergétique. Nous avons donc compilé pour vous 4 conseils à suivre pour devenir un consommateur éclairé.

    Inscription à la newsletter !

    Inscrivez-vous à notre newsletter et vous ne manquerez plus aucun bon plan : offres d'achats groupés en avant-première ; tarifs préférentiels ; trucs & astuces pour réduire la consommation d'énergie ; accompagnement personnalisé.

    Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !

    Rappel gratuit et immédiat par nos conseillers !