Sign for my Future : la pétition pour une politique climatique forte est déposée

20/05/2019

Ce jeudi 16 mai, les initiateurs du mouvement Sign for my Future ont remis à nos décideurs la pétition pour une politique climatique forte. Nous avons été pas moins de 267.617 Belges et plus de 400 ambassadeurs – universitaires, chefs d’entreprise, présidents d’organisations de la société civile – à avoir signé la pétition Sign for my Future. Et maintenant ?

Maxime Beguin CEO Wikipower et le logo Sign for my Future

Des actes concrets demandés aux politiques pour sauver le climat

On ne présente plus l’initiative Sign for my Future, où nos concitoyens affichent un pouce blanc en guise de signe de ralliement. Le mouvement a gagné les organisations de la société civile, les médias, le monde académique ou encore les patrons de nos sociétés, et la liste des ambassadeurs n’a cessé de s’allonger. En tant qu’entreprise responsable, Wikipower – représentée par son CEO Maxime Beguin – compte parmi les ambassadeurs Sign for my Future. Ensemble, nous entendons adresser à nos politiques un signal fort et demander aux prochains gouvernements de poser des actions concrètes. Une Belgique zéro émission d’ici 2050, c’est aussi une Belgique climatiquement neutre. Une politique climatique solidaire, et donc plus forte, doit en effet être mise en place dès aujourd’hui pour sauver le climat.

Une loi climat pour se donner les moyens, ensemble et à plus grande échelle

En bref, les signataires de la pétition et ambassadeurs Sign for my Future attendent de nos politiques :

  • une loi climat ;
  • un plan d’investissement ;
  • la création d’un conseil indépendant pour le climat.

Eoliennes, panneaux photovoltaïques, pistes cyclables… Des solutions concrètes se mettent en place, mais de façon encore trop isolée voire marginale. Aussi, la lettre ouverte adressée aux responsables politiques encourage ceux-ci à faire abstraction de tout clivage et à nous donner à tous davantage de moyens. Ceci pour poser toujours plus d’actes en la faveur du climat, et ce, tous ensemble et à plus grande échelle.

La balle est dans le camp des politiques

Nous nous sommes donc fait entendre. Ou plutôt lire, via cette pétition Sign for my Future. Aujourd’hui la balle est dans le camp des politiques, qui affirment – tous partis confondus – leur volonté de parvenir à la neutralité climatique d’ici 2050. Nos dirigeants ont exprimé leur désir d’atteindre cet objectif en concertation avec les acteurs de notre paysage socio-économique. Sign for my Future étudiera les propositions du gouvernement.

Pour en savoir plus sur la rencontre entre les initiateurs de Sign for my Future et nos responsables politiques, suivez cette actualité sur le blog Sign for my Future.

← Voir tous les articles