Energie : focus sur un marché en perpétuelle évolution

27/03/2019

Plus de 10 années de libéralisation du marché en Wallonie et à Bruxelles, plus de 15 années en Flandre : l’heure est au bilan

En Wallonie et à Bruxelles, le marché de l’énergie a été libéralisé en 2007. Du côté de la Flandre, cette libéralisation a pointé le bout de son nez un peu plus tôt, en 2003. Ce changement majeur a assurément eu un impact sur la facture des consommateurs, mais dans quel sens ? Éléments de réponses et solutions envisageables dans notre nouvel article !

Situation actuelle

Au départ, la libéralisation du marché de l’énergie visait deux buts : mettre fin aux situations de monopole sur le marché de l’énergie et ouvrir ce dernier à la concurrence pour faire chuter les prix. Sans entrer trop dans les détails, il est possible d’évaluer rapidement si ces deux objectifs ont été atteints.

En ce qui concerne le monopole du marché, il n’existe plus. En effet, en tant que consommateurs, nous avons désormais à faire plusieurs acteurs : un fournisseur(/producteur) d’énergie, un gestionnaire de réseau de distribution pour l’électricité et le gaz, ainsi qu’un transporteur distinct pour chacune de ces deux énergies.

Pour l’ouverture à la concurrence et la chute des prix, le sujet est plus délicat. En effet, depuis la libéralisation sont apparus sur le marché un nombre plus ou moins important de fournisseurs en fonction des régions. Cela va sans dire, chaque fournisseur propose selon lui la meilleure formule ou, tout du moins, celle la plus adaptée à de nombreux ménages et entreprise belges. Cependant, en ce qui concerne les tarifs proposés par les différents prestataires du marché, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver car les factures sont en général assez complexes. Elles reprennent :

– Les coûts de l’énergie établis par le fournisseur ;
– Les coûts des gestionnaires de réseau de transport et de distribution et
– Les coûts liés au gouvernement (taxe et surtaxes).

Dès lors, comment a évolué chaque composante de la facture au fil des années ? Il se trouve que, si la facture globale du consommateur a grandement augmenté et continue à le faire au fil des années, c’est principalement du côté des coûts des gestionnaires que les tarifs ont flambé. Enfin, les coûts de l’énergie ont eux fluctué depuis la libéralisation mais maintiennent une tendance haussière depuis quelques années. Les infographies de la CREG, la Commission de Régulation de l’Électricité et du gaz, dressent également ce constat alarmant : 892 € HTVA* de différence pour le mois de mars entre l’offre la plus compétitive en électricité et en gaz (803 €), et les contrats dormants les plus onéreux en moyenne en Belgique (1695 €). En tant que consommateur, il est donc important de trouver des solutions pour absorber ces régulières majorations de leur budget énergétique.

 

Les achats groupés, la solution la plus adaptée

Les achats groupés d’énergies représentent l’option rêvée pour les consommateurs, qui n’ont jamais changé de fournisseur ou qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement de A à Z dans le cadre de leur changement de fournisseur. En marge de cet accompagnement, les participants aux achats groupés ont la certitude de recevoir les conseils avisés d’une plateforme complètement indépendante et neutre.

Les avantages d’un achat groupé sont nombreux :

Importantes économies : il agit comme un levier pour diminuer les factures d’énergie des consommateurs, quelle que soit leur consommation ;
Analyse du marché : le consommateur bénéficie d’une analyse complète des offres du marché sur base de critères objectifs tels que le prix, la qualité et la durabilité ;
Service personnalisé : un accompagnement personnalisé est offert tout au long d’une telle action par e-mail, par téléphone ou par courrier ;
Sensibilisation sur le secteur : une information claire et simple pour les consommateurs s’inscrivant dans cette démarche, leur permettant de s’intégrer dans une démarche proactive et de réflexion sur un marché en constante évolution.

En général et à titre d’exemple, un ménage moyen de trois personnes consommant 3.500 kWh d’électricité et 23.260 kWh de gaz par an réalise 220 € grâce à un achat groupé. Le jeu en vaut vraiment la chandelle, qui plus est année après année.

 

Actions en cours

En Flandre, une offre est disponible actuellement pour l’ensemble des ménages résidant dans cette région. Ces nouveaux achats groupés en électricité et gaz regroupent déjà 6500 ménages flamands et l’acceptation de l’offre est valable encore jusqu’au mardi 30 avril. Cette action est disponible à l’adresse samen-vlaanderen.be.

En Wallonie et à Bruxelles, aucune offre n’est disponible actuellement mais il est possible de déjà s’inscrire pour l’offre qui sera négociée en mai. Pour ce faire, il suffit de remplir le formulaire jusqu’au mardi 30 avril gratuitement et sans engagement sur le site wikipower.be.

* 23.260kWh gaz naturel, 3.500kWh électricité, hors TVA, prélèvements, distribution et transport

Auteur : Xavier Dumont

 

← Voir tous les articles