Analyse du prix payé pour l’électricité en 2013

08/12/2014

Analyse du prix payé pour l’électricité en 2013

En 2013, de grosses différences de prix sont observées entre clients industriels. En effet, les prix contractuels varient entre € 15/MWh et € 94/MWh, dont 50 % de clients ont un prix situé entre € 60/MWh et € 70/MWh. Ces différences de prix ne peuvent être expliquées par les seuls volumes consommés. Voici quelques éléments d’explication. 

L’étude « la fourniture d’électricité des grands clients industriels en Belgique » réalisée par la CREG et publiée le 27 novembre 2014, analyse les contrats de fourniture d’électricité (relatif à une consommation facturée d’au moins 10 GWh/an) ainsi que le comportement de prélèvement de clients industriels (cad chaque client raccordé au réseau de transport d’Elia).

L’analyse des contrats de fourniture démontre qu’il s’agit surtout de contrats de courte durée (1 ou 2 ans).

Capture d’écran 2014-12-08 à 10.55.26

De plus, 80% des clients ont choisi en 2013 des contrats avec « clicks ». Seuls environ 10 % des clients disposent d’un contrat à prix fixe et 10 % d’un contrat indexé sur les prix de BELPEX Day Ahead Market. En conclusion, les clients industriels préfèrent une réduction du risque de prix en traitant sur le marché forward afin d’éviter la volatilité du marché journalier.

Les prix de l’énergie facturés en 2013 aux grands clients industriels varient dans la fourchette comprise entre 15 et 94 EUR/MWh. Cette importante différence de prix s’explique principalement par les caractéristiques propres à chaque client industriel, mais également par le timing choisi par les clients industriels pour conclure leur contrat et exécuter les « clicks ».

Capture d’écran 2014-12-08 à 11.05.47

Le graphique ci-dessous montre d’une part, la corrélation entre la consommation facturée et le prix de l’énergie. Plus la consommation est importante, plus le pouvoir de négociation est important afin d’obtenir des conditions tarifaires plus importantes.

D’autre part, le graphique montre que la corrélation est plutôt faible. Le pouvoir de négociation, la mise en concurrence et le timing choisi par le client pour conclure un contrat à prix fixe ou pour effectuer ses « clicks » aura donc un impact important sur le prix de l’énergie facturé à ce client.

Finalement, signalons que les prix facturés aux clients industriels ont connu une hausse jusque 2009 avant de baisser en 2010 suite à la crise économique. Depuis 2010, le prix est stable. La baisse des prix sur le marché de l’énergie est compensée par la hausse des coûts de certificats verts et/ou de cogénération refacturés aux clients.

Capture d’écran 2014-12-08 à 11.09.02

Source: CREG

← Voir tous les articles

En 2013, de grosses différences de prix sont observées entre clients industriels. En effet, les prix contractuels varient entre € 15/MWh et € 94/MWh, dont 50 % de clients ont un prix situé entre € 60/MWh et € 70/MWh. Ces différences de prix ne peuvent être expliquées par les seuls volumes consommés. Voici quelques éléments d’explication. 

L’étude « la fourniture d’électricité des grands clients industriels en Belgique » réalisée par la CREG et publiée le 27 novembre 2014, analyse les contrats de fourniture d’électricité (relatif à une consommation facturée d’au moins 10 GWh/an) ainsi que le comportement de prélèvement de clients industriels (cad chaque client raccordé au réseau de transport d’Elia).

L’analyse des contrats de fourniture démontre qu’il s’agit surtout de contrats de courte durée (1 ou 2 ans).

Capture d’écran 2014-12-08 à 10.55.26

De plus, 80% des clients ont choisi en 2013 des contrats avec « clicks ». Seuls environ 10 % des clients disposent d’un contrat à prix fixe et 10 % d’un contrat indexé sur les prix de BELPEX Day Ahead Market. En conclusion, les clients industriels préfèrent une réduction du risque de prix en traitant sur le marché forward afin d’éviter la volatilité du marché journalier.

Les prix de l’énergie facturés en 2013 aux grands clients industriels varient dans la fourchette comprise entre 15 et 94 EUR/MWh. Cette importante différence de prix s’explique principalement par les caractéristiques propres à chaque client industriel, mais également par le timing choisi par les clients industriels pour conclure leur contrat et exécuter les « clicks ».

Capture d’écran 2014-12-08 à 11.05.47

Le graphique ci-dessous montre d’une part, la corrélation entre la consommation facturée et le prix de l’énergie. Plus la consommation est importante, plus le pouvoir de négociation est important afin d’obtenir des conditions tarifaires plus importantes.

D’autre part, le graphique montre que la corrélation est plutôt faible. Le pouvoir de négociation, la mise en concurrence et le timing choisi par le client pour conclure un contrat à prix fixe ou pour effectuer ses « clicks » aura donc un impact important sur le prix de l’énergie facturé à ce client.

Finalement, signalons que les prix facturés aux clients industriels ont connu une hausse jusque 2009 avant de baisser en 2010 suite à la crise économique. Depuis 2010, le prix est stable. La baisse des prix sur le marché de l’énergie est compensée par la hausse des coûts de certificats verts et/ou de cogénération refacturés aux clients.

Capture d’écran 2014-12-08 à 11.09.02

Source: CREG

← Voir tous les articles