Economies potentielles considérables sur la facture énergétique des PME et des indépendants

17/12/2014

Il ressort d’une analyse de la facture énergétique des PME présentée aujourd’hui par la CREG lors d’un workshop à Bruxelles que le potentiel d’économie pour les indépendants et les petites et moyennes entreprises en Belgique est considérable. En revanche, ce groupe cible n’en est pas encore suffisamment conscient. La ministre de l’Energie, de l’Environnement et du Développement durable Marie-Christine Marghem a souligné dans son introduction l’intérêt que présentent les indépendants et les PME pour l’économie belge. Plus de 80% d’entre eux s’inscrivent dans le cadre du mécanisme de filet de sécurité. Cela signifie qu’ils relèvent des profils de consommation spécifiques de 50 MWh d’électricité et de 100 MWh de gaz. Il s’agit ici de la consommation totale sur base annuelle.

De ce fait, ils disposent aussi de toutes les informations publiques relatives aux prix et peuvent utiliser les sites Internet de comparaison des prix afin d’identifier facilement leur potentiel d’économie. Il n’en demeure pas moins que l’inertie est grande. Quelque 20% des indépendants et PME disposent d’un contrat qui n’est plus proposé activement sur le marché (il s’agit des produits dit dormants). Dans son analyse mensuelle de l’ensemble du marché énergétique, la CREG constate que le potentiel d’économie des indépendants et des PME est considérable. Les calculs basés sur le portefeuille de produits de novembre 2014 montrent que 8,5% d’entre eux ont un potentiel d’économie minimum de 1.000 euros par an pour l’électricité et que 76% ont un potentiel d’économie minimum de 500 euros. Le potentiel d’économie minimum pour le gaz naturel atteint 400 euros par an chez 78,5 % des indépendants et PME, et même 600 euros chez 12% d’entre eux.

Dans ce cadre, il peut s’agir aussi bien d’un changement de fournisseur que de la conclusion d’un nouveau contrat chez le même fournisseur.

Les tarifs peuvent être facilement comparés sur les sites Internet de comparaison des prix pour les PME. Les simulateurs des régulateurs régionaux VREG, CWaPE, et Brugel, ainsi que des initiatives privées mesfournisseurs.be, monenergie.be et comparateur-energie.be portent tous le label CREG garantissant qu’ils respectent la « charte de bonnes pratiques pour les sites Internet de comparaison des prix ». Les produits inactifs ou « dormants », qui n’apparaissent plus dans les résultats des simulateurs de prix, figurent toutefois dans la note mensuelle publiée par la CREG.

Cette note de prix, également destinée aux indépendants et PME, donne un aperçu des produits proposés et de leur position relative sur la base de la composante énergétique (http://www.creg.be/fr/compprix.html).

Le changement de fournisseur peut se faire sans frais, à condition de respecter 4 semaines de préavis. Un switch est simple et rapide à effectuer. Il ne présente absolument aucun risque de coupure de courant, ce que craint souvent ce groupe cible.

La CREG suit l’ensemble du marché énergétique, à savoir non seulement tous les produits actifs (fixes et variables), mais aussi les produits non actifs ou dormants. Ainsi, elle souhaite entre autres améliorer la transparence pour les consommateurs, les PME et les indépendants et fournir les informations dont ils ont besoin pour faire un choix mûrement réfléchi.

Source: CREG

← Voir tous les articles