Des achats d’énergie groupés

28/08/2013

« Une rentrée énergique et durable. » Entre la bourgmestre, Caroline Taquin (MR), et l’échevin Christophe Clersy (Écolo), le sourire est partagé et la volonté commune : il s’agissait hier d’annoncer une initiative, la première du genre dans l’arrondissement de Charleroi, celle d’un achat groupé de gaz et d’électricité.

Ils le disent en chœur, avec des tonalités identiques : le coût de l’énergie est un de ceux qui pèsent le plus dans le budget des ménages, et la situation sociologique de Courcelles incite à y être davantage encore attentif, à la recherche de solutions qui permettent d’en diminuer le niveau.

Courcelles a donc signé une convention avec une société liégeoise, Wikipower, qui a servi d’intermédiaire avec les différents fournisseurs d’énergie, pour déceler celui qui offrira les solutions les plus avantageuses, financièrement parlant. Il est proposé aux habitants d’y souscrire et de bénéficier ainsi des tarifs les plus compétitifs.

Quatre réunions d’information à la population vont se tenir dans les différentes communes de l’entité courcelloise, du 23 septembre au 14 octobre. Chacune d’elles sera l’occasion pour les Courcellois d’adhérer à la proposition, mais ils peuvent déjà s’en informer sur le site www.courcelles-energie.be.
Une campagne d’information qui se joue donc via internet, mais aussi par le biais de folders disponibles à l’administration communale. On peut dès à présent s’inscrire, sans engagement, moyennant quelques informations de base. Début novembre, on saura combien de consommateurs se sont inscrits à cette proposition d’économie de consommation.

C’est Wikipower qui se charge de prendre les contacts nécessaires avec les différents fournisseurs intéressés, et de sélectionner le plus offrants, avant de le proposer aux consommateurs. On mise, du côté de Wikipower, sur un minimum de mille ménages intéressés, en disant sa quasi-certitude d’y parvenir.

À noter qu’il n’est pas nécessaire d’être Courcellois pour y adhérer : si Courcelles a pris l’initiative, rien n’empêche des consommateurs habitant dans d’autres communes de s’affilier au système proposé, qui ne demande aucune forme de cotisation d’aucune sorte.
Du côté de Wikipower, on le précise aussi : depuis l’an dernier, un consommateur peut quitter son actuel fournisseur pour passer ailleurs sans devoir payer d’indemnité de rupture. On saura, début novembre, l’importance du succès de cette initiative.

Source: dhnet.be – 28 août 2013 – P.MK